• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Animenz... pour découvrir

Animenz... pour découvrir

Pour découvrir...

 

Animenz, un pianiste vivant en Allemagne, qui rencontre un grand succès depuis plusieurs années pour ses arrangements/transcriptions toujours de haute qualité. Âgé de 25 ans, il a commencé le piano à 6 ans. Fan de séries animées japonaises, il a pu un jour trouver une partition gratuite sur le net d'une des chansons qu'il appréciait. Du coup il a eu l'idée généreuse de permettre à des pianistes de pouvoir jouer leurs mélodies favorites en mettant à disposition gratuitement les partitions qu'il écrit. Une de ses règles est de ne pas retranscrire ce qui a déjà été fait par d'autres et donc de proposer des partitions inédites et en accès libre sur sheet.host, dans les commentaires sous les vidéos (l'inscription est gratuite).

 

Mieux encore, il va jusqu'à expliquer son travail en détail parfois.

 

 

Voici quelques morceaux pour découvrir :

 

 

 

 

 

Voici un petit medley improvisé lors d'un concert :

 

 

Tags : Musique Culture



Réagissez à l'article

52 réactions à cet article


  • 3 votes
    medialter medialter 11 juin 11:36

    "il va jusqu’à expliquer" :

    How to arrange in “classical style”*
    Personnellement, en musique, je trouve le mélange des genres assez détestable. On va sûrement m’accuser d’être vieille France, mais accommoder du classique avec du manga ne fait qu’exacerber la décadence profonde des arts. Certes ce Monsieur joue parfaitement de son instrument, mais il ne reste qu’un technicien au service de la déchéance civilisationnelle. Nous avons déjà eu cette conversation, que je résume à ceci : un musicien doit être "connecté là-haut". Aussi ma préférence pourra même aller, de très loin, jusqu’à un artiste mort d’overdose, mais libre des modalités temporelles, plutôt qu’un arrangeur qui cherche à s’incruster. Le résultat ne trompe pas, un Dax Johnson est capable de vous emmener très loin

    • vote
      berphi 11 juin 12:07

      @medialter
      Il s’agit d’un échange qui peut aboutir à la révélation d’un véritable talent. La démarche est généreuse.Peu importe, si le support est issu d’une culture industrio/manga/zartouille et cacahouette, il sera transcendé vers une création.


    • 1 vote
      Qiroreur Qiroreur 11 juin 12:28

      @medialter

      Je comprends ce que tu veux dire mais ne suis pas d’accord : je ne vois pas en quoi le "mélange des genres" serait détestable ou exacerberait la "décadence profonde des arts" (jamais dans la demi-mesure ... smiley ). Le mélange des genres est un truc aussi vieux que la musique dite classique et le lien entre musiques populaires (folklore) et savantes a été permanent ces derniers siècles. Une grande partie de l’œuvre de grands compositeurs (Chopin par exemple) vient d’airs populaires arrangés et on ne leur reproche pas cette source d’inspiration.

      Et puis il en faut pour tous les goûts et si des amateurs d’anime s’intéressent un peu au classique par ce biais c’est déjà pas mal. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir pu étudier les arts, désormais la plupart des gens ne connaissent la musique qu’au travers d’autres médias comme le support vidéo et pour rencontrer un public il faut savoir s’adapter aussi à lui, lui parler de ce qu’il connait. Ce musicien se sent aussi "connecté" (il suffit de lire ses commentaires) mais on peut parfaitement estimer que l’on ne le ressent pas dans sa musique... ça je le conçois sans pb. Chacun sa perception des choses... 


    • vote
      Haze Haze 11 juin 12:46

      @Qiroreur
      Chopin ne faisait pas des arrangements de musique populaire au piano !

      La comparaison est totalement impropre.

      Pour le reste, "il en faut pour tous les goûts", c’est vous qui le dites. Cohn-Bendit ne dira pas non, il est vrai.


    • 1 vote
      Haze Haze 11 juin 12:49

      @Haze
      Au faite, il joue très mécaniquement, c’est sans grand intérêt.


    • vote
      Haze Haze 11 juin 12:59

      Néanmoins, ce pianiste est un bon exemple pour amener à une critique du développement des instruments.
      Les pianos modernes comme celui ci ont certainement fait beaucoup de mal à la création classique.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 13:14

      @Haze
      "Les pianos modernes comme celui ci ont certainement fait beaucoup de mal à la création classique."


      Vous voulez dire que leur son est aussi "propre" (mort) que celui d’un piano numérique ? 


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 11 juin 13:28

      @Haze

      "Chopin ne faisait pas des arrangements de musique populaire au piano !

      La comparaison est totalement impropre."


      Ce n’est pas une comparaison, mais si, Chopin a repris de nombreuses mélodies populaires, "arrangement" n’est pas le mot idoine, j’en conviens, mais ce lien aux airs populaires est une évidence. Et c’est le cas de beaucoup de compositeurs. 

      En revanche je ne vois pas trop le lien avec les pratiques sexuelles de Danny.... là on est bien dans un parallèle "totalement l’impropre", au propre comme au figuré si j’ose dire. 

      Quant à l’évolution des pianos, je ne vois pas trop en quoi elle brimerait la créativité. Et puis de quoi tu parles exactement ? Il y a reste d’importantes différences en fonction des origines, les pianos d’Europe centrale/est gardent souvent un son assez rond, les marques asiatiques plus métallique. Je te laisse développer...

      Enfin ce côté "jeu très propre" (peut-être trop pour nous) est assez caractéristique des pianistes asiatiques (bon lui vit en Allemagne). On retrouve cela chez beaucoup de pianistes chinois et perso je ne suis pas fan mais c’est une question de culture et cela explique la moindre emphase par rapport à des pianistes russes par exemple.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 13:35

      @Qiroreur
      "Chopin a repris de nombreuses mélodies populaires"


      Grieg et Sibelius aussi. Mais "populaire" n’a pas du tout la même signification à notre époque. C’est même le contraire. 

      A présent, culture populaire veut dire industrie culturelle. Avant, ça voulait dire culture traditionnelle. 


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 11 juin 14:29

      @Qaspard Delanuit
      C’est surtout qu’il n’y avait pas cette facilité d’accès des arts comme l’a permise les avancées technologiques du 20ième et les supports de diffusion. Voilà tout. Les personnes modestes n’avaient tout simplement pas accès aux salons privés, aux coures royales et autres lieux de spectacle, ni à l’étude poussée de la musique. Cela n’empêchait pas l’existence d’une culture populaire, avec des chanteurs et musiciens de rues ou dans les tavernes, un folklore, etc. Je soulignais juste qu’il y avait des échanges (plutôt unilatéraux) entre les deux formes d’expression et qu’il était absurde de mettre sur un piédestal une forme d’expression "classique" (mot fourre-tout qui n’a pas le même sens selon que l’on parle de la période classique (1750-1820 en gros) ou de 400 ans de musique dite "classique", c’est-à-dire qui ne soit ni folklo, ni jazz, ni variété/rock... ce qui est le sens commun pour la plupart des gens) qui serait totalement déconnectée du populaire ou encore qu’il serait vulgaire qu’il y ait des ponts entre les deux.

      Ce que tu dis de la culture pop japonnaise, on peut le dire aussi en partie de la culture pop occidentale qui est souvent de piètre qualité. La chanson des années 80, les sitcoms, toute l’univers des séries, toute la merdasse d’AB Production... c’est pas génial non plus. Il faut vraiment s’accrocher pour trouver de bonnes chansons dans les hit-parades français de ces dernières décennies (80-90-2000). On est là aussi dans de l’industrie culturelle, produite pour les masses, plus que dans de la création artistique.

      Résumer tout l’univers anime des japonnais qui remonte à bien plus loin que Dragon Ball et l’assimiler uniquement à des niaiseries (c’est une bonne partie il est vrai) c’est un peu ignorer la variété des productions, et tous ces films qui sont des petites merveilles.

      Quant au rapport à l’enfance, bon là, je te concède qu’il y a un truc pas très net chez les japonnais smiley En même temps on organise aussi des concours de mini-miss et ce genre d’immondice...


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 14:40

      @Qiroreur
      "c’est un peu ignorer la variété des productions, et tous ces films qui sont des petites merveilles."

      Certains peuvent être bien faits, mais ils se ressemblent tous, il y a une grande monotonie graphique. C’est efficace mais assez peu novateur du point de vue plastique. Tous les personnages sont des cousins de Candy.   smiley


    • vote
      Haze Haze 11 juin 15:26

      @Qaspard Delanuit

      L’instrument conditionne la musique et non l’inverse.

      Les cordes métalliques ont révolutionné la musique, tout comme le piano actuel. Je pense que la sonorité vers laquelle tend ce piano est finalement assez problématique.
      Mêmes les pianistes noirs de jazz n’ont jamais mieux fait de la musique que sur des pianos droits de bars...

      On trouve en Jazz comme en Classique la même tendance en jouant sur de tels piano : la recherche d’un "beau" superficiel, et uniquement "sonore".
      La texture de la musique avant toute chose. On observe également cela en musique symphonique avec "l’orchestration" prenant le pas sur la composition en tant que tel.

      Le pire du pire est d’écouter Bach ou même Mozart joué au piano actuel.

      Selon moi, c’est un nihilisme musical.


    • vote
      yoananda yoananda 11 juin 15:37

      @Haze
      "L’instrument conditionne la musique et non l’inverse."

      C’est ce que je ne cesse de dire : la biologie sur-détermine la culture !

      L’instrument (le corps) conditionne la culture (la musique) et non l’inverse.

      C’est comme en cuisine : tu peux faire des très bon plats très différents partout ou tu vas sur la planète, mais ... tu fais en fonction des aliments locaux. Sinon, tu commences à faire de la merde quand tu mélanges tout (ça peut être bon ou beau, mais coté nutritionnel, c’est une autre histoire, et ça a aussi son importance).

      "Selon moi, c’est un nihilisme musical."

      C’est le nihilisme de la gauche (c’est juste un exemple parmi d’autres) : vouloir faire des la démocratie avec des africains.

      Objectivement, je trolle le sujet, mais ce n’est vraiment pas mon intention, ce que vous dites tous m’intéresse beaucoup. Le mieux c’est de ne pas me répondre, mais la parallèle était trop beau pour que je l’ignore.

      Pour me faire "pardonner" (et reprendre le sujet musical) je vous invites à voir cette vidéo qui, je trouve, rentre tout à fait dans le cadre de ce que vous dites : les instruments (et surtout la manière de les accorder) n’est pas neutre dans la manière dont on COMPOSE. Ainsi, c’est un non sens de jouer une oeuvre créé pour un certain type de musique sur une autre.

      Les maths de la musique :

      https://www.youtube.com/watch?v=cTYvCpLRwao


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 11 juin 22:15

      @tous

      "Le mieux c’est de ne pas me répondre"

      Merci d’obtempérer smiley

      Je n’hésiterai pas à signaler les récalcitrants qui veulent se la jouer rebelles  !


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 17 juin 02:29

      @medialter
      "un Dax Johnson est capable de vous emmener très loin"

      Joli morceau, j’ai commencé à le travailler.


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 13:30

      Je l’ai déjà dit, je trouve passablement insupportable tout ce qui touche au manga et plus généralement à la culture populaire japonaise contemporaine tant cela manifeste un rapport trouble à l’enfance, ne serait-ce que par la niaiserie (ou pire). Même quand j’avais 8 ans, je trouvais déjà que les dessins animés japonais étaient niais, alors que penser d’un adulte qui continue à trouver les japoniaiseries passionnantes ? smiley

      Le japon a une culture savante et sacrée très riche. Probablement aussi une culture populaire traditionnelle très intéressante (je la connais moins, ou seulement par les contes). Mais leur culture pop-moderne est carrément immonde, un peu comme leurs robots humanoïdes. 

      En même temps, heu... la nôtre aussi ! Par exemple, qui a suivi un peu la série TV de SF française "Mission" ? smiley


      • 2 votes
        Zatara Zatara 11 juin 15:16

        @Qaspard Delanuit
        le manga, qui est une institution au Japon, ne saurait se résumer à la culture pop.... Il y a quelques pépites d’animation japonaise, ou simple manga propre à vous envoyer aux 7ème ciel de la philosophie ou de la métaphysique. C’est mal connaitre la diversité incroyable des mangas japonais (prenez n’importe quel sujet, il y a un manga)

        D’autre part, le rapport typiquement japonais au sexe et aux fantasmes, qui nous parait pour nous autres français, très tendancieux quant au rapport souvent infantile qu’il suggère, ne décrit pas la façon japonaise de les appréhender : ce sont les premiers désirs dans un contexte de pureté qui sont évoqués et pas l’acte en lui même. ....bref, c’est mal connaitre la culture japonaise quant à son rapport à l’acte sexuel ou son rapport aux parties génitales qui est très différente de la nôtre.

        C’est aussi mal connaître la profondeur spirituel et morale ou la recherche constante d’une union entre cette culture ancestral et la modernité. Reste l’animation bon marché, ultra stylisé, pour hypnotiser les gosses, mais dans ce cas, rien de nouveau....


      • vote
        yoananda yoananda 11 juin 15:29

        @Zatara
        "bref, c’est mal connaitre la culture japonaise quant à son rapport à l’acte sexuel ou son rapport aux parties génitales qui est très différente de la nôtre."

        C’est un truc qui m’a étonné. Il y a des références "adultes" (selon nos critères) dans des manga "enfants" (selon nos critères), et vice-versa. Pour ma part, j’ai du mal à situer certains manga.

        Donc ce que tu dis fais sens. Mais, si tu en sais un peu plus, c’est quoi leur rapport culturel à la sexualité la bas ? je suppose quand même qu’ils ont des différences selon les ages, non ? Je suppose aussi qu’ils n’ont pas la culpabilité judéo-chrétienne quand aux parties génitales et à l’acte sexuels. J’ai l’impression aussi qu’à l’inverse de nous qui sommes carrément grossier sur les sentiments, ils sont beaucoup plus pudique la bas à ce sujet (ce qui serait chez nous de la timidité maladive).

        Bref, si tu en sais plus, j’aimerais que tu me corriges, donnes ton avis.


      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 15:34

        @Qaspard Delanuit
        pour en revenir au sujet de Tonton Qiro, certaines musiques produites pour de l’animation japonaise dépassent de loin (de très très loin) beaucoup de production occidentale pour film ou série....

        Joe Hisaishi, Kenji Kawai, Yoko Kano pour ne citer que ceux là.....


      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 15:47

        @yoananda
        Je ne m’y connais pas assez pour te donner quelques références propre à énumérer et expliquer quelles sont ces différences. C’est un résumé de tout ce que j’ai pu voir concernant le Japon (donc doubles pincettes). Ce pays est fascinant mais reste aussi indéchiffrable concernant certains aspects, même pour des occidentaux qui y habitent depuis des lustres...


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 15:53

        @Zatara
        "certaines musiques (...) dépassent de loin (de très très loin) beaucoup de...."

        Ca ne veut pas dire grand chose. Beaucoup de nains sont plus grands que certains non-nains (par exemple des non-nains sans jambes). 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 15:56

        @Zatara
        "ce sont les premiers désirs dans un contexte de pureté qui sont évoqués et pas l’acte en lui même."

        Ah ouais bof. J’ai vu des mangas avec des personnages ligotés qui se font caca dessus.


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 15:58

        @yoananda
        "Je suppose aussi qu’ils n’ont pas la culpabilité judéo-chrétienne quand aux parties génitales et à l’acte sexuels." 

        Ce n’est pas un truc "judéo-chrétien". D’ailleurs il n’y a rien de "judéo-chrétien", rien ne peut être juif et chrétien en même temps. 



      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 15:59

        @Qaspard Delanuit
        ça veut surtout dire que les japonais sont capables de produire de l’excellente musique, et que j’en écoute régulièrement :

        https://www.youtube.com/watch?v=mKAP1BmRs3k&index=2&list=PL079285045139F96E

        https://www.youtube.com/watch?v=3IGTiFuDjTI

        https://www.youtube.com/watch?v=hpDvtIt6Lsc


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:00

        @Zatara
        "bref, c’est mal connaitre"

        Qu’est-ce qui est "mal connaître" ?


      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 16:00

        @Qaspard Delanuit
        Ah ouais bof. J’ai vu des mangas avec des personnages ligotés qui se font caca dessus.

        moi aussi dans des séries ricaines... ça ne veut pas dire que toutes les séries ricaines sont inintéressantes....


      • 1 vote
        Zatara Zatara 11 juin 16:03

        @Qaspard Delanuit
        Qu’est-ce qui est "mal connaître" ?

        Qu’est ce qu’un Qaspard Delanuit qui a envie de faire ch.. ?


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:04

        @Zatara
        Il y a quand même des tendances. 

        La musique japonaise intéressante est justement celle qui ne s’est pas départie de la culture japonaise classique et qui conserve un rapport au sacré. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:05

        @Zatara
        Je n’ai pas compris à quoi correspondait le C’ de "c’est mal connaître." 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:09

        @Zatara
        "Qu’est ce qu’un Qaspard Delanuit qui a envie de faire ch.. ?"

        Une liqueur aux pruneaux contre la constipation ? 


      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 16:11

        @Qaspard Delanuit

        Il y a quand même des tendances. 

        La musique japonaise intéressante est justement celle qui ne s’est pas départie de la culture japonaise classique et qui conserve un rapport au sacré.

        la musique issu de la culture japonaise classique est sans intérêt musicalement (cad reste à voir la poésie des textes)... mais il y a une volonté d’intégrer les instruments japonais du moyen age dans des productions actuelles. Les japonais sont des techniciens aynant un grand sens de la nuance et de la poésie. Il est certain que la musique classique ne vient pas de leurs pays, mais une fois intégré, certaine prod. sont de petits bijoux....


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:21

        @Zatara
        "la musique issu de la culture japonaise classique est sans intérêt musicalement."

        Vous avez un exemple ?


      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 16:27

        @Qaspard Delanuit
        Je n’ai pas compris à quoi correspondait le C’ de "c’est mal connaître."

        Il y a une distinction à faire concernant cette vision occidentale quasi pédophile de des mangas japonais que vous reprenez pour le coup grossièrement, sauf votre respect. Je ne dis pas que certains mangas ne sont pas clairement pervers. Au contraire, certains sont des odes à la perversité, parce que l’archétype pervers est autant une libération quand aux codes sociaux japonais, qu’une source inépuisable d’humour. Le reflet de la vision occidentale veut que toute forme de désir et d’excitation n’ont qu’une finalité sexuelle, au premier degré, là où les japonais savent parfaitement en rigoler pour ce qui concernent les hommes (pour les femmes, par contre, c’est absolument pas assumé, à bien des égards)..... Mais d’un autre côté, je ne dis pas non plus qu’il n’y a pas d’abus au Japon....


      • vote
        Zatara Zatara 11 juin 16:34

        @Qaspard Delanuit
        Vous avez un exemple ?

        en fait je pensais bêtement à des chants avec shamisen....

        https://www.youtube.com/watch?v=bnt4CSZVJy8

        https://www.youtube.com/watch?v=URybwVf2TBI

        mais certaines musiques féodales basés sur des pércus japonaises sont absolument géniales....


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:34

        @Zatara
        C’est beaucoup moins la perversité que la niaiserie qui m’ennuie dans la culture pop-nippone.


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:36

        @Zatara
        "mais certaines musiques féodales basés sur des pércus japonaises sont absolument géniales...."

        Ben c’est justement ce que je voulais dire. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juin 16:37

        Et ça aussi que vous avez mis en lien plus haut est un exemple de musique contemporaine japonaise inspirée de la culture traditionnelle. 

        https://www.youtube.com/watch?v=3IGTiFuDjTI


      • 1 vote
        Zatara Zatara 11 juin 17:00

        @Qaspard Delanuit
        C’est beaucoup moins la perversité que la niaiserie qui m’ennuie dans la culture pop-nippone.

        aaaaaah mais ok. Dans ce cas, c’est moi qui n’avais pas compris, mes excuses. Si vous vous êtes fait un avis à partir d’un dessin animé du club Dorothée (ou des biomans...), c’est normal smiley 

        La particularité (et peut importe le média au final) des japonais, c’est d’explorer les consciences et l’histoire des personnages. Ce qui a tendance à en rebuter beaucoup, ce sont ces longueurs qui font dans l’introspectif...

        Il n’y a pas de méchant gratuit, tous les personnages ont un parcours et des raisons d’être ce qu’ils sont devenu.... tout le contraire de bioman justement....

        L’imaginaire japonais et la profondeur de leur réflexion sont bien visible sur ce genre de support. D’ailleurs, certains mangas sont des chef d’œuvre de syncrétisme religieux et/ou philosophique et/ou tout ce qui a attrait aux mythes et légendes


      • 1 vote
        Zatara Zatara 11 juin 17:24

        @Qaspard Delanuit
        bwef, Qaspard, si vous voulez voir du manga d’adulte et de comprendre ce que les japonais sont capable de pondre, je vous conseil Ghost in the shell (1995) et Akira (1988)... Ces 2 là mettent (encore) une claque monumental à tout point de vue...

        D’autres vraiment, vraiment bien : Jin Roh, Mind Game, Amer Béton, Ghost in the shell (2) : Innocence

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès