• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Djam

Djam

Un point d’interrogation

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 319 0
1 mois 0 15 0
5 jours 0 3 0


Derniers commentaires




  • vote
    Djam Djam 15 août 22:59

    @ tierry kruger, l’auteur de cet entretien dirigé...
    J’en ai vu et entendu des entretiens bidons, mais celui-là vaut son pesant de cacahuètes !
    Interroger un type qui est un résistant notoire au système tel qu’on nous l’impose, qu’on l’apprécie ou pas là n’est même pas la question, et faire une conclusion sous forme de générique de fin sur un fond sonore énervant, relève du règlement de compte personnel mais certainement pas du journalisme.
    Tous ceux qui, comme le très lisse Nauleau, se sont fait mousser pour avoir "osé" interroger en vrai le paraît-il ignoble Soral en sont sortis systématiquement ridicule. Faire de la psychanalyse de comptoir sur un mec qui ose ouvrir sa gueule sur des sujets devenus à l’évidence tabous traduit un autre type de névrosé, en l’occurrence, vous, Kruger, qui croit avoir fait le tour d’un des derniers résistants de ce pays en loque et remplis d’émasculés.
    Voilà, c’est dit et assumé.



  • vote
    Djam Djam 15 août 21:49

    @Miona
    Faux ! votre peau de blonde n’est pas un "facteur de risque avéré" si vous prenez le soleil d’une façon normale (quelques minutes quotidienne à des heures d’ensoleillement doux). Ce qui est "facteurs de risques" c’est :

    - les multiples crèmes en tout genre dont se tartinent les femmes (elles contiennent toutes des particules, nanos aujoud’hui, qui réagissent assez mal au rayonnement solaire)

    - l’exposition imbécile consistant à se tartiner d’accélérateur de brunissage et de s’étaler en plein soleil sur des plages pendant plusieurs heures

    - une malbouffe notoire et avérée chez tous les occidentaux de la "modernité" dont les conséquences sont des carences inquiétantes et en particulier le zinc, oligo élément subtile qui joue un rôle dans l’équilibre du derme... et plein d’autres carences

    - la présence permanente, chez la plupart des femmes, d’hormones de synthèse qui modifient notoirement les réactions d’adaptation de la peau aux diverses agressions dont le soleil à haute dose.



  • vote
    Djam Djam 13 août 14:36

    @le celte Bien vu le celte ! Cette jeune "chercheuse", qui a déjà chopé à la marge l’accent québécois, à l’enthousiasme des tres jeunes gens qui, forts de leurs études et fascination pour la technologie, n’hésitent pas à nous informer d’une "probable prochaine thérapies révolutionnaire" susceptible de vaincre le cancer.

    Ahhhh que n’a-t-on déjà entendu sur ces "nouvelles thérapies révolutionnaires" qu’on sert à peu près tous les 5 ans... ! le temps de relancer, à chaque fois, les espoirs en la merveilleuse combinaison de la science, de la technologie et de la chimie plus ou moins naturelle...souvent synthétique pour être plus juste.

    Des traitements réellement curatifs ayant démontré leur effet neutralisant sur le cancer, il y en déjà eu pléthore, et l’effet dépend par ailleurs du "type" de cancer car effectivement tous les cancers ne sont pas des pathologies structurées de façon standard. Sauf que la plupart du temps, les découvertes étaient soient trop efficaces sur un type de cancer répandu et du coup susceptible d’évincer les traitements chimiques qui rapportent très gros depuis des décennies, soit d’un type de cancer trop rare donc pas rentable de toute façon. Alors quitté à ne pas réussir à neutraliser quoi que ce soit, autant neutraliser un homme dérangeant pour les adorateurs du profit (Beljanski, Benveniste, Hammer, etc).

    Mais vraisemblablement cette sympathique demoiselle Ignore tout de ces chercheurs nombreux et évincés consciencieusement du champs de recherche officiel. Ben tiens ! C’est comme le pétrole, on ne va tout de même pas scier la branche qui nous tient très confortablement assis depuis des lustres, non !?

    l’organisme humain n’est pas un super moteur dans lequel on aurait à trouver le micro processus logique et rationnel. Mais ça, la demoiselle ne semble pas non plus le savoir... De surcroît, elle ignore aussi que chaque individu est unique et par conséquent ne répond pas identiquement à son voisin. Mais ça non plus elle ne semble pas en être consciente la donzelle... Elle aime trop ses "petits porteurs de sac à dos rempli de bactéries miraculeuses qui vont transporter sans bavure leur petit matos là où il faut" smiley

    Le rêve prométhéen d’un traitement révolutionnaire qui niquerait le fléau du cancer est celui de tous les chercheurs en oncologie...mais comme vous dites, le celte, n’ayant toujours pas vraiment compris les causes, du moins TOUTES les causes d’une cancérisation, on peut toujours se faire son petit cinoche et publier des vidéos pour se présenter comme future grande chercheuse, car des chercheurs il y en a plethore, mais des TROUVEURS... on doit en avoir 3 ou 4 par...siècle !



  • vote
    Djam Djam 4 août 22:54

    Et pour une fois je soutiens le discours (lu, ça c’est dommage, ça le rend soporifique) de cette aide-soignante. Je confirme que c’est bien ça qui se passe dans les EPHAD, pour ne citer qu’eux. 7 AS pour plus de 87 personnes âgées dont certaines très dépendantes et pourtant pas forçement très vieille. On sangle, on distribue de la chimie pour tout, on ne bosse jamais les dents parce que Pas le temps, on maintien au lit parce qu’on ne sait pas quoi faire des personnes en fauteuil...car, oui, ce sont toujours des PERSONNES ! Ceux qui pensent que tout ça est normal dans une societe libérale, seront à n’en pas douter, les prochaines victimes de ce traitement que seul l’Occident a créé "grâce" à son "génie économique"...



  • 2 votes
    Djam Djam 2 août 22:56

    Bien que je n’aime pas du tout ce type d’émission montée façon série ricaine, je suis ravi de voir que des gens se réveillent à propos de cette arnaque du réchauffement climatique. Un article australien de ces jours-ci mentionnent que les manipulations ont bien été relevées sur les chiffres de températures transmises par des organismes météo australienne. Les grands froids et les étés caniculaires sont fréquents épuisé des décennies voire des siècles. Les activités humaines industrielles doivent changer, ne serait-ce que pour leurs inacceptables pollutions. Mais....elles n’ont strictement rien à voir avec un supposé réchauffement du climat.,

    Les gens ordinaires ont besoin qu’on leur raconte des histoires...pour pouvoir continuer à dormir debout...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès