• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Harcèlement de rue à La Chapelle-Pajol : Onfray dénonce la « domination tribale (...)

Harcèlement de rue à La Chapelle-Pajol : Onfray dénonce la « domination tribale d’un certain islam »

Invité à l'émission Les Grandes Gueules sur RMC le 23 mai 2017, le philosophe Michel Onfray évoquait le rapport des Français à l'Etat lorsqu'il a été interrogé sur la question du harcèlement de rue dans le quartier de La Chapelle-Pajol à Paris. Il a estimé que ce harcèlement était lié à une certaine forme d'islam, et pas à l'étroitesse des trottoirs ou à l'éclairage défaillant, comme l'avait suggéré la féministe Caroline de Haas.

 

 

« Il y a une espèce de domination tribale à partir d'un islam qui prétend dire la vérité à ce sujet : les femmes sont inférieures, les femmes sont soumises », a estimé Onfray. Selon lui, cette vérité serait passée sous silence par les responsables politiques et les journalistes par crainte des représailles de leur parti ou de la presse, ou par peur de se priver d'un « vote communautaire ».

 

« Le féminisme pourrait s'emparer de ce genre de choses », a-t-il déploré. Se disant lui-même féministe, il a expliqué que cet engagement ne consistait pas à « imposer que l'on dise auteure, professeure », combats réservés selon lui à un « féminisme mondain et parisien ». « Un vrai féminisme s'occupe des femmes simples, modestes, sans visage », a-t-il conclu.

Tags : Paris Islam Femmes Michel Onfray Féminisme



Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • 4 votes
    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 25 mai 12:36

    Comme la plupart des intervenants TV, Michel Onfray ignore totalement les principes de l’Islam, mais son ignorance ne l’empêche pas de chanter comme s’il était à la fac dans un amphi pleins d’élèves !
     
    La place de la femme en Islam est aussi importante que celle de l’homme. En Islam, l’homme est considéré comme l’égale de la femme et il y a des lois qui empêchent un homme de nuire à une femme. Il y a des tribunaux religieux où les femmes peuvent demander justice à l’encontre de leur mari, par exemple :
     
    En Islam, les contrats de mariage n’existent pas, si un homme veut divorcer avec sa femme, il est obligé de partager tous ses biens en 2 parts égales.
     
    En Islam, si une femme n’aime pas ce qui se passe dans le lit avec son mari, elle peut demander à un tribunal d’intervenir pour que son mari arrête ses cochonneries ^_^ ... La femme rentre dans le bureau du juge, prends sa babouche et la pose à l’envers sur le bureau, c’est un code que le juge comprends, et ensuite il convoque le mari pour au le sermonner ou le sanctionner !
     
    En Islam la polygamie est possible, mais les réglés à supporter sont draconiennes. Je ne suis pas sûre que l’homme moderne soit assez fort pour supporter plusieurs femmes à la maison et les règles strictes qui vont avec ^_^ lol


    • 27 votes
      Joe Chip Joe Chip 25 mai 12:48

      @DJL 93VIDEO

      Et toi, tu es une caricature de musulman occidental qui idéalise la vie "en Islam" d’autant mieux qu’il n’a pas à subir les tribunaux islamiques, la police des moeurs au quotidien, etc... tout en profitant cyniquement du confort économique et social que tu fais semblant de mépriser.

      Hypocrite.


    • 5 votes
      Zatara Zatara 25 mai 13:02

      @DJL 93VIDEO
      allez tiens :

      https://www.youtube.com/watch?v=ii5GVR5jKUA



    • 5 votes
      guepe guepe 25 mai 13:18

      @Joe Chip

      Bien vrai. DJ93 ne parle que de la théorie mais en pratique, ce n’est plus vrai. Dans le pays que je connais le mieux, l’Algérie, une femme qui divorce n’a quasiment aucune chance d’obtenir la garde de l’enfant. D’où le fait d’ailleurs que beaucoup de femmes algériennes divorcés en France ne veulent plus remettre les pieds en Algérie. Meme si ça a évolué maintenant, les mariages où une femme est marié avec un homme qu’elle n’a jamais vu mais qu’il a choisi continue.

      Et je parle pas des menages où les hommes obligent leurs femmes à porter le voile ou les battent. D’ailleurs, quand certaines femmes osent porter des jupes ou des débardeurs, elles se vont battre voir insulter. Et meme si cette pratique recule, il ne faut pas non plus oublier toutes les filles qui sont déscolarisés et à qui ont apprend à faire le ménage à la maison.


    • 13 votes
      yoananda yoananda 25 mai 14:43

      @DJL 93VIDEO
      argument éculé du "les non-musulments ne connaissent pas la vraie soumission (islam)" que sortent absolument TOUS les musulments pour se cacher derrière leur petit doigt.

      "il y a des lois qui empêchent un homme de nuire à une femme" wouha, ça alors, c’est incroyable, la femme n’est pas un meuble alors ? Quelle modernité ! Quelle justice incroyable ! C’est forcément l’œuvre de Dieu alors ! Je m’incline humblement. Il y a même des tribunaux en Islam ! Mais le monde entier doit vous envier un truc pareil.

      Pas de bol, il y a aussi des versets du Coran qui disent que le témoignage de 2 femmes vaut celui d’un homme. Pas de bol, il y a aussi des verset qui permettent de mettre en esclavage les femmes prises lors d’une conquête. Pas de bol il y a aussi les mariage temporaires qui plairaient à un Pierre Bergé. Pas de bol il y aussi la petite Aïcha déflorée par momo à l’age de 9 ans.

      Sans parler du reste, les erreurs lexicales et syntaxiques du Coran, les erreurs scientifiques, l’origine hébraïque (et, non incrée), les erreurs historiques, la création posthume de la figure prophétique.

      Bref, c’est vraiment pas de bol, les kouffars commencent à regarder ce qu’est vraiment l’Islam ...


    • 12 votes
      Qiroreur Qiroreur 25 mai 14:48

      @DJL 93VIDEO
      " et ensuite il convoque le mari pour au le sermonner ou le sanctionner !"

      Pitoyable société que celle où une autorité doit "sermonner" un adulte et lui expliquer des évidences comme on le fait avec les enfants, à savoir que si madame ne veut pas, c’est non. 

      Evidemment DJL93 ne dira pas qu’en Islam le témoignage d’une femme voit moitié moins que celui d’un homme, que l’héritage d’une femme est une 1/2 part ou qu’il est autorisé de corriger physiquement sa/ses femme(s).

      "La place de la femme en Islam est aussi importante que celle de l’homme." : C’est évidemment un mensonge pour les raisons évoquées au-dessus comme pour le constat que n’importe qui peut faire (se focaliser sur le 18e est réducteur, on a le même phénomène en banlieue... enfin dés que les musulmans atteignent une masse critique). L’Islam produit une société d’hommes frustrés sexuellement par l’endogamie traditionnelle, l’interdit, l’absence de liberté individuelle dont les écarts sont réprimés par n’importe quel membre de la oumma ; en témoigne les pays les plus gros consommateurs de porno pratiquement tous musulmans, les comportements sexistes et agressifs (verbalement comme physiquement et de la place Tarhir à Cologne en passant par la Suède, les Maldives, le Maghreb, nos karchiers, l’Arabie Saoudite, le Pakistan, l’Afghanistan, l’Iran ou Molenbeek c’est partout pareil), les crimes d’honneur, mariages forcés et j’en passe. 

      Onfray prend des gants mais perso je n’en prends pas : l’Islam est incompatible avec nos civilisations occidentales. Le musulman authentique, orthodoxe donc, n’a pas sa place en Europe car sa pratique est en totale contradiction avec nos lois et nos valeurs. Seul le musulman ayant intégré les codes culturels et juridiques de nos pays ne pose pas de problème, mais l’étude de l’Institut Montaigne nous montre qu’il ne représente pas l’écrasante majorité des musulmans. Donc plutôt de dire que "ce n’est pas tout l’Islam", je formulerais plutôt par "ce ne sont pas tous les musulmans qui posent problème, mais une proportion non négligeable d’entre eux". Ce n’est pas politiquement correct mais la réalité l’est rarement.


    • 1 vote
      Sylvain Sylvain 25 mai 15:28

      @DJL 93VIDEO

      Vous essayer de noyer le poisson dans ce débat. Je ne vous contredirai pas concernant les "principes de l’Islam", car je n’en ai pas les compétences, mais quand j’écoute quelque grands connaisseurs de la théologie musulmane ils n’ont pas tous la même vision que vous de la place de la femme dans l’Islam. 

      Mais encore une fois ce n’est même pas le débat enfait, l’Islam pourrait etre une religion ou le principe serait matriarcal qu’on s’en foutrait. Il faut analyser le réel et les faits, et dans les faits on remarques que les musulmans ont pour beaucoup une divergence d’opinion vis a vis de la place que prend la femme dans la société occidentale moderne. 


    • 6 votes
      yoananda yoananda 25 mai 20:57

      @Qiroreur

      Bien envoyé. De toute manière les musulmans parlent tous avec autorité de ce qu’est l’Islam, mais aucun n’est d’accord sur ce que c’est alors ...

      C’est l’une des caractéristiques sociologique des musulmans : nous faire croire qu’il y a "un" islam (le vrai, le leur forcément) et qu’ils peuvent parler en son nom parce qu’ils sont musulmans !

      Foutaise.

      C’est la première ruse de la takya.

      S’ils ne sont pas d’accord sur ce qu’est l’Islam en revanche ils sont d’accord sur les principes de bases : les 5 piliers (déclaration de foi shahada, le jeune ramadam, voyage à la mecque, aumone zakat, et 5 prières ou ils maudissent les chrétiens et juifs), les 6 piliers de la foi (l’unicité al thawid, croire aux anges, aux livres célestes aux prophètes au jour du jugement dernier, au destin).

      On peut rajouter en pratique la lutte contre la pseudo islamophobie et la cause palestinienne.

      A partir de ce socle on peut déjà comprendre beaucoup de choses indépendamment des diverses écoles et interprétations.

      L’Islam est une orthopraxie et pas une orthodoxie, rien que ça, ça permet de ne pas tomber dans les pièges qui consistent à croire que l’Islam et un religion exotique, comme un christianisme pour arabe.

      Il faut comprendre qu’il y a un double standard, ce qui en fait une religion tribale, comme le talmud.

      La déjà, on peut commencer à décoder pourquoi ça produit autant de merdier. Mais ce serait trop long à expliquer pour un seul post.

      "Seul le musulman ayant intégré les codes culturels et juridiques de nos pays ne pose pas de problème"

      Mais ce n’est plus un vrai musulman dans ce cas. Si j’allais plus loin, je dirais que c’est un musulman déraciné qui fait le jeu des mondialistes, et qu’il ferait mieux de rentrer chez lui, retourner défendre son peuple et sa culture.


    • 5 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 mai 21:01

      @Zatara

      Et ça aussi.   smiley   smiley   smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=vHCLa611USU


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 26 mai 00:48

      @yoananda
      "Mais ce n’est plus un vrai musulman dans ce cas. Si j’allais plus loin, je dirais que c’est un musulman déraciné qui fait le jeu des mondialistes, et qu’il ferait mieux de rentrer chez lui, retourner défendre son peuple et sa culture."

      C’est pour cela que je parlais de "musulman authentique, orthodoxe" (même si le second mot prête à confusion et qu’on peut le remplacer par littéraliste, doctrinaire, fondamentaliste, même si ce dernier-là pose aussi pb, bref). Le musulman ayant intégré nos codes et notre culture ne pose aucun pb, pas plus qu’un français d’origine espagnole, italienne ou autre qui va conserver quelques éléments de sa culture tout en acceptant et s’assimilant à celle de son nouveau pays. Non, le fond, pour moi en tout cas, est essentiellement juridique. A partir du moment où sur un même territoire une partie de la population pourtant sensée obéir à un ensemble de codes juridiques qui sont le socle commun de la vie en société décrètent que le leur est autre, il n’y a plus de vivre-ensemble possible. Or dans cette affaire de trottoirs pas assez larges au goût de certaines c’est ce qui se passe : des hommes estiment que d’autres êtres humains n’ont pas à poser leurs pieds dessus. 

      Tu fais allusion au Talmud pour ce qui est du tribalisme comme dénominateur commun avec l’Islam (et c’est exact), mais je pense que tu te trompes en partie comme en témoigne l’attitude des juifs en général. Ces derniers ne remettent (bon je ne parle pas des haredim ultra minoritaires) jamais en question notre Droit. Voilà toute la différence et elle est de taille. 


    • 2 votes
      yoananda yoananda 26 mai 02:08

      @Qiroreur
      "Ces derniers ne remettent (bon je ne parle pas des haredim ultra minoritaires) jamais en question notre Droit."

      Je crois que tu fais erreur sur ce point en partie. D’abord, tous les juifs ne sont pas "talmudistes", loin s’en faut. D’autre part, les talmudistes eux ... (je ne suis pas spécialiste, mais) ils ont un double droit, et le leur a du trouver (je suppose) une manière discrète de s’exercer, déjà entre eux, mais aussi avec les goys.

      Pour le reste de ton commentaire, en fait tu parles de la charia en définitive, le droit musulman.

      Mais, je l’ai dit, je le redis, le problème de la charia est un problème démographique. Beaucoup de musulmans = charia. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Tu pourras interdire la charia et le tourner dans tous les sens, au final, c’est à ça que se résume.

      Et c’est pour cette raison précise que les politiques ne font pas respecter la loi dans les divers Moleenbeck de France. Alors on peut toujours "ha mais si les politiques faisaient enfin respecter la loi dans les cités, tout irait mieux", c’est louper l’éléphant dans le couloir : pourquoi ils ne le font pas. Ho oui, je connais bien sûr les raisons qu’on s’invente : "ils ont été achetés par les pétro-monarchies" et autres.

      La démographie permet de comprendre bien des choses. Le problème est : le veut-on vraiment ?


    • 2 votes
      cathy cathy 26 mai 09:21

      @yoananda
      ça tombe mal, parce que l’on attend 60 millions de migrants pour les années a venir, et ceux là sont brut de décoffrage, pas du tout européanisés, sans aucune inhibition. 


    • 1 vote
      cathy cathy 26 mai 09:26

      @Qaspard Delanuit
      Débat télévisé animé, cela va bientôt finir en eau de boudin, il y a juste à leur donner l’arme nucléaire.


    • 1 vote
      mmbbb 26 mai 11:29

      @cathy vous aurez intérêt à porter des culottes en cotte de maille L ’essentiel est que nos feministes aillent a l essentiel interdire l usage du mot " demademosielle " et que cette femme pense a élargir les trottoirs est une idee geniale cela donnera du travail au BTP et permettra de ne pas stigmatiser ces populations si fragiles psychologiquement . Quant à moi, mâle occidental souvent traite de reac d’ arriéres et d autres quolibets, je me marre, la femme occidentale en mal d ’ouverture verra et surtout leurs mioches le resultat de ce vouloir vivre ensemble de ces villes mondes Le futur enfer des bisounours aura ete pave de bonnes intentions . Je ne me leverai pas pour défendre cette democratie et lorsque la blonde allemande fur harcelée a Cologne je ne fus pas attristé d’autant plus que Merkel a toujours la cote .


    • vote
      mmbbb 26 mai 12:34

      @Qaspard Delanuit instructif cette video Je ne peux pas m’empêcher de faire le parallèle avec les belles heures su stalinisme En effet le contradicteur a cet Iman l insulte et le traite de psychopathe et prône l enferment C’etait la sentence des jugements des tribunaux staliniens. Cela augure assez mal du devenir de ce pays parce que lorsque je vois des femmes voilees je me dis que ce ne sont que les prémices d un mouvement plus general a venir


    • 1 vote
      Qiroreur Qiroreur 27 mai 13:44

      @yoananda
      En fait non, je veux dire que je suis parfaitement conscient du double-standard dans le judaïsme (et je ne rajoute pas "talmudique" car le judaïsme moderne l’est par définition... mais c’est un autre débat). En revanche je fais la différence parce qu’elle est évidente : aucun juif n’empêche un autre être humain de circuler sur une portion définie de l’espace public. Même à Mea Shearim, quartier ultra ortho de Jérusalem tu peux circuler... évidemment si tu dégaines ton appareil photo comme je l’ai souvent vu avec certains touristes, les regards désapprobateurs, voire les remarques, risquent de fuser. Les juifs ont leur code juridique mais il est pour l’essentiel interne, et ne vise pas à régir l’ensemble de la société, et c’est une réalité pratique que l’on peut tous constater (même si certains me parleront de lois noahides, etc.). J’insiste, à part en Israël où c’est un sujet sensible mais ouvertement abordé et débattu, aucun ortho n’impose sa loi à tous. La question musulmane est toute autre puisqu’il s’agit d’un universalisme.

      Quant à la démographie et l’application inéluctable de la charia selon toi, je n’en suis pas aussi persuadé dans le sens où les peuples musulmans ont toujours été dirigés par des régimes autoritaires. Par là, j’entends que ce sont essentiellement des masses formant un être social collectif unique, un peu comme un banc de poissons qui se dirigent comme un seul individu. Ce que je crois c’est qu’il faudra, le temps venu, un régime autoritaire pour réprimer les aspirations chariatiques des masses musulmanes. Ce sera même la seule solution, et même les anarchistes libertaires qui seront menacés dans leur chair comme dans leurs idées adhèreront à ce principe pourtant aux antipodes de leurs utopies... question de pure survie.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 27 mai 14:01

      @Qiroreur

      Je trouve que tu bottes en touche, tu esquives la question. Je te réponds en 2 temps. 1er temps, je réponds directement à tes arguments :

      "Quant à la démographie et l’application inéluctable de la charia selon toi, je n’en suis pas aussi persuadé dans le sens où les peuples musulmans ont toujours été dirigés par des régimes autoritaires."

      Oui et non. Si tu penses à Kaddaf et Saddam et Bachar les laïques, c’est vrai, mais on peut aussi les voir comme une simple digue, et une étape dans un processus inéluctable. De toute manière, digue ou nouvel équilibre, pour nous gaulois, ça ne change pas grand chose :

      "Ce que je crois c’est qu’il faudra, le temps venu, un régime autoritaire pour réprimer les aspirations chariatiques des masses musulmanes."

      Je ne dis rien d’autre : la France en tant que France, c’est (déjà) fini. On est déjà en train de basculer dans ce régime autoritaire (autant au niveau de l’état que dans la rue).

      2ème temps, je réponds à ce que tu ne dis pas : la pression chariatique est une fonction sigmoïde du pourcentage du population musulmane (et en partie allogène aussi).

      Tu peux le tourner dans tous les sens, ce qui détermine le niveau de merdier (que le merdier soit géré par un régime autoritaire, ou simplement par soumission) c’est la démographie.

      Et ton discours évites habillement de parler de la démographie in fine. Ce qui me permet de conclure en un avenir sombre pour la France.


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 28 mai 04:07

      @Joe Chip
      C’est donc Joe Chip qui va m’apprendre l’Islam que m’a inculqué mes parents Marocains ... OK, j’écoute ^_^ lol ... Pauvre type !

       

      Ignorant !


    • 2 votes
      Vlad Dimir 28 mai 05:40

      @DJL 93VIDEO

      Vous êtes ignorant, vous faites une mauvaise interprétation, vous sortez du contexte bla bla bla...Voici les trois excuses préconisées pas la Taqiya.

      DJL 93VIDEO >>> Ça ne fonctionne plus  smiley


    • 3 votes
      yoananda yoananda 28 mai 09:52

      @DJL 93VIDEO
      c’étaient des oulemas tes parents ?


    • vote
      pegase pegase 14 juin 20:09

      @Qaspard Delanuit

      Quelle planète de dingos smiley


    • vote
      pegase pegase 14 juin 20:21

      @yoananda
      Et ton discours évites habillement de parler de la démographie in fine. Ce qui me permet de conclure en un avenir sombre pour la France.


      Je sais pas trop, le fisc veille ... Quand ils s’apercevront de l’état économique de la France, et des ponctions obligatoires sur le travail (très élevées en France), il y en a beaucoup qui retourneront au bled où là tout est permis ....

      On le voit sur les comptes bancaires, des milliers de maghrébins retournent au bled dès que leur niveau d’endettement devient insupportable ...

      Les banques ne se gênent pas pour les enfoncer à grand coups d’agios...


    • vote
      pegase pegase 14 juin 20:25

      En fait je les plains plus qu’autre chose, il faut être complètement masochiste pour habiter en France !


    • vote
      yoananda yoananda 14 juin 21:01

      @pegase
      "il faut être complètement masochiste pour habiter en France !"

      Oui mais au moins on est protégé par l’OTAN !


    • 1 vote
      Qiroreur Qiroreur 27 mai 14:27

      J’en parle très clairement (de démographie) en évoquant les masses musulmanes auxquelles nous seront confrontées. Donc non, je n’évite pas la question. Et pour ce qui est des régimes arabes laïques, cela ne change rien au fait qu’il s’agissait de régimes autoritaires... que ce soient des laïques et leur pseudo laïcisme nationaliste arabe (qui n’est qu’une forme de réaction aux impérialismes occidentaux) ou des chefs prétendument spirituels (religieux) cela a toujours fonctionné ainsi chez eux, des ommeyyades aux saouds... toute leur histoire se résume à cette soumission. Nous devrons, l’heure venue, les (eux et la gauchiasserie complice et soumise) soumettre et je n’ai aucun doute sur le fait qu’ils le feront, ce qui me permet de conclure en un avenir certes trouble, mais en aucun cas désespéré pour la France smiley


      • 1 vote
        yoananda yoananda 27 mai 14:45

        @Qiroreur

        On n’est pas dans la même démarche intellectuelle. Moi l’espoir je m’en branle, j’essaye d’analyse objectivement, de manière neutre, la situation, de comprendre et d’anticiper, de manière "scientifique" (autant que faire se peut).

        Malgré cela, il y a quand même des choses étranges dans ton discours (par exemple) :

        "en évoquant les masses musulmanes auxquelles nous seront confrontées"

        Pourquoi en parler au futur ?

        "Nous devrons, l’heure venue, les soumettre"

        Qu’est-ce qui te permet de le croire exactement ?

        Mais même si "on" (ceux dont tu réclames et dont je ne fais pas partie) y parvenait : vivre dans un pays ou une partie des habitants sont "soumis par la force", ça rentre dans le cadre d’une "avenir sombre" pour moi parce que ça signifie la fin de la "douce france", n’importe comment que tu le prennes. Et d’ailleurs, on y est déjà dans cet "avenir sombre", ce n’est pas du futur. Les filles tranquilles en mini-jupe en fin de soirée en centre ville, c’est fini, fini, fini, pour prendre un exemple imagé. On n’y retournera jamais.

        Alors ton avenir radieux plein d’espoir, va falloir que tu m’explique exactement ce que c’est ? Parce que devoir contenir en permanence les masses toujours croissantes d’allogènes agressifs, et en plus étouffer les "patriotes" qui feraient un peu trop de zèle, tu va devoir m’expliquer longtemps en quoi c’est un avenir "plein d’espoir" pour la France.


      • vote
        yoananda yoananda 27 mai 14:55

        @Qiroreur
        "J’en parle très clairement (de démographie) en évoquant les masses musulmanes auxquelles nous seront confrontées. Donc non, je n’évite pas la question."

        Permet moi d’en douter. Car je ne vois jamais dans tes propos ou tu tiens compte de ce facteur. Peut-être que j’ai loupé les posts ou tu en parles, mais ce n’est pas le sujet : je ne vois pas en quoi tu en tiens compte quand tu affirmes simplement "on va y arriver" ! lol

        Au contraire, tu fais même l’inverse j’ai l’impression. Dans l’absolu, moi, je veux bien qu’on dises "on est / sera en infériorité numérique mais on va quand même gagner parce que ... " mais tu ne le fais pas.

        Ca rejoint la question posé dans le post précédent : quelles sont tes raisons "d’espérer" au juste ? A la rigueur, peut-être que j’ai oublié des trucs dans mon analyse, c’est possible après tout smiley

        Moi je peux te donner pas mal de raisons objectives pour lesquelles il n’y pas de raison "d’espérer". Je ne crois pas qu’elles t’intéressent. Par contre, je veux bien connaître les tiennes ;


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 27 mai 15:52

        @yoananda

        Tu as une facheuse tendance à déformer/exagérer mes propos. Par exemple je n’ai jamais parlé d’un "avenir radieux plein d’espoir". Bon déjà si tu te bases sur la réalité tu ne peux pas affirmer que nous sommes déjà face aux masses musulmanes au sens mahjorité. Là c’est toi l’expert en démographie donc corrige-moi si je me trompe mais nous devons avoir une dizaine de millions d’individus, ce qui sur 65 M est loin de représenter une majorité. Voilà pourquoi je parle au futur et quand je dis "demazin" j’entends par là dans 20, 30, 50 ans. Il s’agit donc bien d’un futur même s’il est proche. Ensuite ce qui me permet de croire que mêmes minoritaires nous pourrons les soumettre ce sont 5 éléments : 1. D’abord la psychologie musulmane comme évoquée ci-dessous. Si l’occidental a aussi cette part en lui de soumission, la séparation spirituel/temporel inhérente à notre culture et issue du catholicisme (séparation que les muz n’ont jamais intégré) nous autorise à réagir. Mais pour en revenir aux muz, ils sont des soumis nés, ce qui dans un rapport de force est un avantage énorme pour nous. Il n’y a donc aucune raison de penser qu’ils ne se soumettront pas quand cela deviendra un problème autre que simplement local comme c’est le cas actuellement. En somme nous leur imposerons ce qu’ils veulent nous appliquer, à savoir la soumission ou la mort. La différence est que nous le ferons contraints alors que pour eux c’est un programme.

        2.L’Histoire qui est un éternel recommencement. La bataille de Poitiers, les croisades et la colonisation furent autant de réactions à leur totalitarisme pillard, destructeur et anti-civilisationnel. Cette fois-ci le ver est dans le fruit et cela change beaucoup de choses, je te l’accorde, mais contrairement à toi je pense (peut-être à tort) que même les gauchistes finiront par réaliser l’évidence et que face à la menace de ce à quoi ils tiennent finalement le plus, à savoir leur liberté, ils se mobiliseront (pour preuve les Charly... oui je sais, ce sont des bobos mentaux, des inconscients qui pensent arrêter les balles avec des crayons à papier, mais ce fut une première réaction, aussi mollassonne fut-elle). J’entends souvent ce discours dans "l’extrême-droite" sur le fait que l’on ne doit rien attendre d’eux, qu’ils sont des malades mentaux irrécupérables, et c’est probablement vrai pour une partie mais certainement pas pour la totalité. Un de mes meilleurs amis est l’un d’eux. Il ne comprend pas ce qu’il l’attend parce qu’il n’a aucune connaissance sur l’Islam. Il voit ces individus comme autant de forces qui rejoindront les combattants anti-capitalistes, etc. Par exemple un jour que nous en discutions, il m’a dit naïvement que "nous (comprendre les cocos) irons leur arracher leurs voiles directement chez elles" en parlant des femmes voilées. Bien entendu il ne comprend pas qu’il ne pourra même pas pénétrer dans le quartier mais intuitivement et par anti-cléricalisme primaire il comprend la menace.

        3. Par nécessité, survie. La majorité d’entre nous se soumettra mais peu importe, une minorité s’élèvera pour cette unique raison : plutôt combattre et mourir debout que de vivre à genoux.

        4. Parce que c’est toujours un nombre réduit d’individus qui fait l’Histoire. Tu te focalises sur les masses consuméristes, matérialistes jusqu’au trognon, et d’elles effectivement il n’y a strictement rien à attendre.

        5. Une partie des muz eux-mêmes. Hé oui, qui de mieux qu’un muz pour comprendre leur mentalité ? Qui de plus légitime qu’un Aldo Stérone pour comprendre les deux mondes ? Il existe des muz sécularisés, critiques envers leur religion/culture d’origine et qui ont compris tous les avantages qu’il y avait pour un homme de vivre dans un paradigme occidental. Ils rejoindront ceux qui lutteront contre un totalitarisme qu’ils connaissent parfaitement.

        Il y aura nécessairement une phase dure et ta douce France, cher pays de ton enfance, n’est déjà plus, et ne sera plus (du moins plus partout), c’est une évidence. Il y aura peut-être quelque chose d’autre, comme une union supra-nationale luttant contre ce même péril qui sera peut-être le catalyseur qui manquait jusqu’alors pour former enfin une Europe des peuples. Voilà mon espoir. Je ne souhaite pas le choc des civilisations mais je crois que nous n’aurons pas le choix et en ce sens les néo-cons ont probablement raison.


      • vote
        yoananda yoananda 27 mai 17:03

        @Qiroreur
        Oui, j’ai une tendance innée à l’exagération, mais surtout de mes propres propos. Je trouve que l’exagération agi comme une sorte de microscope "social" ou "psychologique" et permet de mettre en relief certains travers. Bien sûr, il ne faut pas tomber dans son propre piège et de confondre l’exagéré et le réel (ce qui m’arrive parfois, je le concède).

        Quand je parle d’avenir radieux plein d’espoir, c’est par ironie, par négation, pour dire ceci : de la France ou les musulmans dominent, et de la France ou les musulmans sont dominés, pour moi, les 2 sont un avenir sombre, des échecs. C’est pour ça que si ce que tu nommes optimisme c’est simplement de parvenir à contenir la lame de fond musulmane pour ne pas être obligé de te convertir à la religion de paix et d’amour ou te faire trancher la tête, ben ... moi j’appelle ça un avenir bien sombre, et donc, très très loin d’un semblant d’avenir radieux.

        Mais bref, venons en au fond du sujet. J’ai lu attentivement tes 5 arguments. Ils sont facile à démonter. Mais j’hésite à le faire te connaissant.

        Je précise tout de suite que "oui", ce sont les minorités qui font l’histoire, je l’ai dis et répété ici même. Ça ne veut pas dire que ça sera TA minorité à toi qui le fera smiley

        J’ai l’impression (j’insiste : impression, je n’affirme pas) qu’en fait, tu raisonnes sans avoir beaucoup de données (qualitatives et quantitatives), tu raisonnes par "grand principes", mais tu n’a pas (c’est peut-être parce qu’un commentaire est forcément limité, mais ce n’est pas l’impression que ça donne) examiné pour de manière très approfondie la question démographique. [avec les moyens dont nous disposons en tant qu’internaute évidement, c’est à dire, très limités]

        Tu te contentes d’un "on y arrivera bien même si on est en minorité" (ce qui est une possibilité, mais ensuite il faut examiner les probabilités). Tu te contentes d’un "environ 10 millions". [je ne parle pas d’obtenir un chiffre exact non plus, ce n’est pas le sujet]

        Et pour moi, tu loupes le sujet démographique, sans vouloir t’offenser.


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 27 mai 21:54

        @yoananda
        " Ils sont facile à démonter. Mais j’hésite à le faire te connaissant."

        Je pourrais démonter moi-même mes propres arguments qui n’en sont pas en réalité mais juste un troisième scénario possible aux côtés d’autres comme la grenouille bouillie ou celui à la Obertone. Celui que je considère le plus improbable de tous est sans aucun doute celui d’une coexistence harmonieuse avec une majorité musulmane pour une raison simple : elle n’a jamais existé et n’existe nulle part ailleurs. Les anglo-saxons traitent la question autrement que nous mais il n’y a aucune coexistence harmonieuse non plus, juste une juxtaposition de communautés distinctement séparées. 

        Tu as partiellement raison sur mon étude superficielle de la démographie. Je me suis contenté pour le moment des grandes lignes, des projections publiées, du livre de Tribalat et quelques autres. Mais si tu as des références, vas-y...


        "Tu te contentes d’un "environ 10 millions". [je ne parle pas d’obtenir un chiffre exact non plus, ce n’est pas le sujet]"

        En effet 6, 8, 10 ou 12M ne change rien sur le fait que l’on parle toujours d’une minorité actuellement, et le fait que cette minorité soit majoritaire en certains lieux ne change la donne que localement... pour le moment bien sûr. Avec le dynamisme démographique et la poursuite de l’immigration de masse, il est évident que demain nous aurons un Islam politique qui s’imposera par le nombre et nos amis les gauchistes si prompts à dénoncer un fascisme qui n’existe que dans leurs têtes comprendront enfin à quoi ils auront à faire et verront peut-être des gens comme toi ou moi un peu différemment. En attendant à part informer, expliquer et penser une autre société il n’y a pas grand chose à faire. 


      • vote
        yoananda yoananda 27 mai 22:27

        @Qiroreur
        Je comprends : en effet, dans l’absolu, tous les scénarios sont possibles, même la coexistance pacifique (elle a existé dans certains pays à certains moments).

        Comme toi je n’y crois pas, pour des raisons intrinsèques, mais aussi extrinsèques : nos pays sont en crise (pour des raisons propres qui n’ont rien à voir avec l’Islam).

        Oui les anglos ont une approche communautariste pragmatique qui génère moins de tensions.

        "Mais si tu as des références, vas-y..."

        Heu, la référence, c’est moi ! lol Je rigoles, mais pas totalement, puisque j’ai choisi certaines approches et calculé certaines données moi même pour y voir plus clair. Sinon pour le reste, c’est l’INSEE et peut-être l’ONU pour certaines études, je ne sais plus trop.

        Je ne dis pas ça pour me jeter des fleurs mais pour que tu comprennes ma position : mon approche est personnelle et originale bien que s’appuyant sur le travail d’autres personnes bien sûr, autant pour l’islamologie que pour la démographie.

        La question classique de savoir quand les votants seront majoritairement musulmans n’est qu’un symbole sans grand intérêt pour moi. A priori sur le net c’est la seule que j’ai vu posée / débattue.

        Je suis prêt à en discuter, mais pas sûr un forum public.


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 27 mai 14:35

        Soumission, c’est d’ailleurs le sens littéral et pratique de leur idéologie. Elle est intégrée au plus profond d’eux. Le comprendre c’est en partie répondre au défi qui nous attend... ça viendra, sans doute tardivement, mais ça arrivera. Le catholique, pardon, occidental et français tout particulièrement, a souvent du retard à l’allumage mais il a une capacité de réaction qu’ils n’ont pas. 


        • vote
          jack Mandon jack Mandon 15 août 12:18

          Un critère parmi d’autres

          Les rédacteurs du rapport Freedom of Thought, publié en 2013 par la International Humanist and Ethical Union (IHEU)[1] indiquent que dans 1/5 des Etats du monde (39 sur près de 200), incluant six pays dits « occidentaux » où est punie « l’offense aux religions », les athées, agnostiques et sceptiques à l’égard des croyances religieuses sont la cible de lois punitives allant de l’amende à la mort en passant par la prison[2]. La situation des pays majoritairement musulmans est qualifiée de désastreuse en la matière. L’athéisme y est condamné au moyen des catégories du « blasphème », de l’ « atteinte à la morale » ou du « trouble à l’ordre public ».



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès