• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Des bactéries téléguidées pour soigner le cancer ?

Des bactéries téléguidées pour soigner le cancer ?

Scilabus présente une piste de recherche étonnante et prometteuse pour soigner le cancer grâce à des bactéries magnétotactiques. Ces bactéries pourraient transporter un médicament jusqu'à la tumeur cancéreuse, en étant dirigées par un champ magnétique. 

Le cancer soigné par des bactéries téléguidées ? (7:31, ajoutée le 6 août 2017)

 

Une vidéo de Scilabus

****

- Soutenir Scilabus : http://www.tipeee.com/scilabus 

- S'abonner : http://www.youtube.com/user/scilabus?... 
****

********
Remerciements
********
Mahmood Mohammadi, PhD, laboratoire de nanorobotique de Sylvain Martel à Polytechnique Montréal.

***********************************
Musique
***********************************
Hugo Jobidon Lavergne

***********************************
Sources 
***********************************
Article de Mahmmood dans Nature : https://www.nature.com/nnano/journal/... 
http://www.calpoly.edu/ rfrankel/NatR...
Les oiseaux utilisent aussi le magnétisme pour se repérer : https://academic.oup.com/icb/article/... 
Super reportage : http://ici.radio-canada.ca/tele/decou...

***********************************
Crédits : 
***********************************
Image du champ magnétique terrestre
Par Geek3 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index...

 

 

L'article "Le cancer : quand une seule de nos 100 000 milliards de cellules dégénère en tumeur maligne" présente la vidéo de Science Etonnante dans laquelle il explique ce qu'est vraiment le cancer et pourquoi cette maladie nous résiste.

("Dans cet épisode, je vous parle des mécanismes d'apparition des tumeurs cancéreuses, des facteurs de risque et des traitements, avec un zoom particulier sur les immunothérapies.")

Le Cancer — Science étonnante #43 (23:07, ajoutée le 6 juillet 2017)

 

Le magazine santé de la RTS s'est intéressé aux cancers et à l'espoir qu'apportent de nouvelles thérapies...

36.9° - Nouvelles thérapies contre le cancer (1:05:53, ajoutée le 22 février 2017)

Pour marquer ses dix ans, le magazine santé de la RTS aborde l’espoir que suscitent les nouvelles thérapies contre le cancer. "LA" maladie du 21e siècle va peser lourd dans le système de santé et sur nos vies : une personne sur deux sera touchée à un moment de son existence. S’il y a un domaine dans lequel la médecine ne fera des progrès qu’en devenant très individuelle, c’est bien celui de ce mal.

On ne parle plus « du » cancer, mais « des » cancers, car il s’agit de milliers de maladies différentes, et peut-être même que chacune est unique. Les cancers ne sont d’ailleurs plus seulement classés par organe - poumons, sein, foie, colon, etc. - mais aussi par type de mutation. Des mutations qu’il est possible d’identifier grâce au séquençage à haut débit de l’ADN des cellules malades et au travail de super- ordinateurs capables de traiter ces montagnes de données.

On comprend mieux désormais pourquoi une cellule devient folle, comment elle parvient à se rendre invisible aux yeux du système immunitaire et par quels mécanismes elle colonise l’organisme pour faire des métastases. De nouveaux traitements viennent compléter la chirurgie, la radiothérapie et les chimiothérapies. Ces traitements qui font appel au système immunitaire sont en train d’arriver dans les hôpitaux en Suisse. Comment fonctionnent-ils exactement ? Qui pourra en bénéficier ?

36,9° a rencontré des patients qui ont « testé » ces nouveaux traitements et recueilli les explications de nombreux spécialistes, dont notamment le Pr George Coukos (l'un des pionniers de l’immunothérapie, chef du Département d’oncologie UNIL-CHUV), le Pr Pierre-Yves Dietrich (responsable du centre d’oncologie des HUG), le Pr Curzio Rüegg (professeur de pathologie au Département de médecine de l’Université de Fribourg) ainsi que le Pr Didier Trono (spécialiste des technologies biomédicales et informatiques et directeur du laboratoire de virologie et génétique de l’EPFL). À la croisée de la médecine, de l’intelligence artificielle et du secret de nos cellules, une émission passionnante.

Reportage du 17 février 2016

Retrouvez 36.9° : 
Toutes les vidéos : https://youtube.com/playlist?list=PLk...
Site : http://rts.ch/sante
Facebook : https://facebook.com/RTS369/?

 

Tags : Société Santé Recherche Santé menacée Etonnant Science et techno Génétique Médicaments Cancer


Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 2 votes
    le celte le celte 9 août 15:26

    Tout le monde cherche à soigner le cancer mais personne ne cherche vraiment à connaitre l’origine de cette maladie. Le principe de causalité s’associe à la douleur des malades et se réjouit des progrès de la science ! smiley


    "D’une cause déterminée résulte nécessairement un effet ; et, inversement, si aucune cause déterminée n’est donnée, il est impossible qu’un effet se produise".

    Spinoza.

    • 1 vote
      Miona Miona 10 août 10:17

      @le celte
      Caroline Aigle


    • vote
      Miona Miona 10 août 10:22

      « Le commandant Caroline Aigle, première femme pilote de chasse, est décédée brutalement le 21 août dernier d’un cancer foudroyant à l’âge de 32 ans, suscitant une très vive émotion dans le monde militaire et de l’aviation. Mercredi matin sur RTL, son mari a témoigné pour la première fois. Il parle du parcours professionnel hors du commun de sa femme et raconte avec pudeur son dernier combat. Caroline Aigle, avant de mourir, a donné la vie à un petit garçon, son deuxième enfant.

      Elle était enceinte lorsqu’on a diagnostiqué sa maladie

      La jeune femme, atteinte d’un mélanome, a choisi de ne pas mettre un terme à sa grossesse même si les médecins le lui conseillaient, en raison du risque d’accélérer sa maladie. L’enfant, qui est né après cinq mois et demi de grossesse, s’appelle Gabriel. Il est toujours hospitalisé mais les nouvelles sont rassurantes. »

        smiley


    • vote
      yoyo6 10 août 11:46

      @le celte
      A chercher sur internet : Mirko Beljanski.

      Le chercheur français qui a trouvé l’origine de cette maladie : une fragilisation de l’ADN. Non pas une altération - le code génétique est intact - mais, schématiquement, une dissociation de la double hélice des brins d’ADN. Au delà d’un certain degré de dissociation le cancer se développe. Ayant fait cette découverte capitale, et ayant les moyens de mesurer le degré de fragilisation, il a essayé diverses substances et sélectionné les plus efficaces, notamment des plantes comme le Pao Pereira.

      Le problème de Beljanski est qu’il s’est mis sur le dos une bonne partie des scientifiques pour lesquels le code génétique et son altération doit être la cause du cancer (notamment le Pr Monod, prix Nobel) ainsi - et surtout - que nos industriels de big pharma car une plante est difficilement brevetable.

      A mon niveau personnel, ma famille proche a payé un lourd tribu au cancer : mon grand-père, mon père et 5 oncles et tantes sont décédés du cancer. J’ai vu les effets terribles des traitements, rayons et chimios et leur absences d’effets durables.

      D’un autre côté, j’ai un beau-père qui a subi les mêmes traitements et était réduit à l’état de squelette avant que ma belle-mère n’entende parler de Beljanski. Il a arrêté la chimio, s’est soigné avec les plantes et a retrouvé la santé. Il est en pleine forme depuis plus de 3 ans maintenant...

      Les traitements à base de plantes sont commercialisés par la fille de Beljanski depuis les états-unis, ils sont facilement trouvables sur internet.



    • vote
      Djam Djam 13 août 14:36

      @le celte Bien vu le celte ! Cette jeune "chercheuse", qui a déjà chopé à la marge l’accent québécois, à l’enthousiasme des tres jeunes gens qui, forts de leurs études et fascination pour la technologie, n’hésitent pas à nous informer d’une "probable prochaine thérapies révolutionnaire" susceptible de vaincre le cancer.

      Ahhhh que n’a-t-on déjà entendu sur ces "nouvelles thérapies révolutionnaires" qu’on sert à peu près tous les 5 ans... ! le temps de relancer, à chaque fois, les espoirs en la merveilleuse combinaison de la science, de la technologie et de la chimie plus ou moins naturelle...souvent synthétique pour être plus juste.

      Des traitements réellement curatifs ayant démontré leur effet neutralisant sur le cancer, il y en déjà eu pléthore, et l’effet dépend par ailleurs du "type" de cancer car effectivement tous les cancers ne sont pas des pathologies structurées de façon standard. Sauf que la plupart du temps, les découvertes étaient soient trop efficaces sur un type de cancer répandu et du coup susceptible d’évincer les traitements chimiques qui rapportent très gros depuis des décennies, soit d’un type de cancer trop rare donc pas rentable de toute façon. Alors quitté à ne pas réussir à neutraliser quoi que ce soit, autant neutraliser un homme dérangeant pour les adorateurs du profit (Beljanski, Benveniste, Hammer, etc).

      Mais vraisemblablement cette sympathique demoiselle Ignore tout de ces chercheurs nombreux et évincés consciencieusement du champs de recherche officiel. Ben tiens ! C’est comme le pétrole, on ne va tout de même pas scier la branche qui nous tient très confortablement assis depuis des lustres, non !?

      l’organisme humain n’est pas un super moteur dans lequel on aurait à trouver le micro processus logique et rationnel. Mais ça, la demoiselle ne semble pas non plus le savoir... De surcroît, elle ignore aussi que chaque individu est unique et par conséquent ne répond pas identiquement à son voisin. Mais ça non plus elle ne semble pas en être consciente la donzelle... Elle aime trop ses "petits porteurs de sac à dos rempli de bactéries miraculeuses qui vont transporter sans bavure leur petit matos là où il faut" smiley

      Le rêve prométhéen d’un traitement révolutionnaire qui niquerait le fléau du cancer est celui de tous les chercheurs en oncologie...mais comme vous dites, le celte, n’ayant toujours pas vraiment compris les causes, du moins TOUTES les causes d’une cancérisation, on peut toujours se faire son petit cinoche et publier des vidéos pour se présenter comme future grande chercheuse, car des chercheurs il y en a plethore, mais des TROUVEURS... on doit en avoir 3 ou 4 par...siècle !


    • 2 votes
      jjwaDal 10 août 08:52

      J’ai lu l’abstract dans Nature. Pourquoi pas ?...
      Mais plus d’un demi-siècle de recherches sur le cancer a amplement démontré que la meilleure façon de très loin de diminuer la mortalité par cancer est de supprimer ou réduire les facteurs d’apparition. Les facteurs environnementaux sont assez largement connus, les "comportementaux" également. Le cancer est une pieuvre dont les bras repoussent au fur et à mesure qu’on en coupe, en couper un de plus ne mènera pas bien loin.
      Aussi longtemps que nous prendrons tous, TOUS, nos corps et notre environnement pour des décharges nous irons vers la catastrophe, dont le cancer est un symptôme.


      • vote
        Miona Miona 10 août 10:13

        @jjwaDal
        Oui c’est vrai que la plupart des facteurs d’apparition sont connus et pourraient être réduits voire supprimés...


      • vote
        Miona Miona 10 août 10:15

        Ma peau de blonde est un facteur de risque avéré... Adieu soleil ! ( ;_·)


      • vote
        Djam Djam 15 août 21:49

        @Miona
        Faux ! votre peau de blonde n’est pas un "facteur de risque avéré" si vous prenez le soleil d’une façon normale (quelques minutes quotidienne à des heures d’ensoleillement doux). Ce qui est "facteurs de risques" c’est :

        - les multiples crèmes en tout genre dont se tartinent les femmes (elles contiennent toutes des particules, nanos aujoud’hui, qui réagissent assez mal au rayonnement solaire)

        - l’exposition imbécile consistant à se tartiner d’accélérateur de brunissage et de s’étaler en plein soleil sur des plages pendant plusieurs heures

        - une malbouffe notoire et avérée chez tous les occidentaux de la "modernité" dont les conséquences sont des carences inquiétantes et en particulier le zinc, oligo élément subtile qui joue un rôle dans l’équilibre du derme... et plein d’autres carences

        - la présence permanente, chez la plupart des femmes, d’hormones de synthèse qui modifient notoirement les réactions d’adaptation de la peau aux diverses agressions dont le soleil à haute dose.


      • vote
        jjwaDal 10 août 12:11

        Se faire bronzer est une très mauvaise coutume civilisationnelle. Les paysans autrefois étaient obligés de se cramer en plein champ, plus le cas pour beaucoup de nos jours.
        La plupart des facteurs sont connus. J’ai toujours pensé que c’est mon amie qui en allaitant au sein notre fille (prématurée) lui a transmis un cancérigène lipophile qui l’a balayée en six mois à l’âge de 7 ans (tumeur cérébrale).Bien sûr, la charge de la preuve appartient à celui qui affirme. L’industrie chimique peut dormir tranquille...

        Ce monde est dur, nous somme plus durs encore...


        • vote
          Miona Miona 10 août 14:05

          @jjwaDal
          Désolée pour le décès de ta fille smiley


        • vote
          jjwaDal 11 août 10:11

          @Miona

          Merci, mais ça n’ôte rien à l’indicible beauté du monde. L’horreur a toujours été l’autre côté de la médaille. La sagesse est de ne fuir ni l’horreur, ni la beauté du monde. Les pires névroses viennent de l’attachement à une douleur passé ou du refus de voir la part douloureuse de l’existence. Comme disait Michel Berger "On rit encore comme des enfants, mais pas comme avant...".


        • 2 votes
          phan 10 août 12:27
          Les nano bots magnétiques participent aussi à la lutte contre l’AVC (accident vasculaire cérébral), mais le terme "Nanotechnologie" provoque plus de craintes que le terme "Bactéries".

          • 2 votes
            zygzornifle zygzornifle 10 août 15:08

             Ces bactéries pourraient transporter un médicament jusqu’à la tumeur cancéreuse.... Tumeur cancéreuse ? on va peut être pouvoir guérir l’Europe alors .....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès