• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Législatives 2017 - le tsunami Macron fait réagir violemment HENRI GUAINO : (...)

Législatives 2017 - le tsunami Macron fait réagir violemment HENRI GUAINO : "un électorat à vomir" !

Grande gueule connue de la droite, HENRI GUAINO, ne mâche pas ses mots !

 

Etant éliminé, il annonce arrêter la vie politique en nous disant :
"Je suis allé au bout du bout" & mon électorat est "un électorat à vomir"

 

Pour les socialistes, c'est pire que pour la droite, c'est bien la catastrophe attendue

 

Le premier tour des élections législatives 2017 s’annonce désastreux pour le Parti socialiste.

 

Sur environ 470 circonscriptions dépouillées, on compte déjà 95 parlementaires socialistes sortants éliminés dès le premier tour.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/06/11/legislatives-a-22-heures-deja-43-deputes-ps-sortants-elimines_5142464_4355770.html#7CmiW0mexd1lwFrk.99
 
 

la vidéo :

 

 

Tags : France Politique PS Polémique Emmanuel Macron Les Républicains Législatives



Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • 11 votes
    wendigo wendigo 12 juin 09:05

     C’est vrai que c’est à vomir ; 48% qui votent encore ... la psychiatrie a encore de beaux jours devant elle !


    • 4 votes
      yoananda yoananda 12 juin 09:42

      @wendigo
      même chose avec la démocratie que la religion, une lecture "littérale" dis la même chose : voter = consentir à donner son pouvoir.


    • 7 votes
      wendigo wendigo 12 juin 10:00

      @yoananda

       Léonard de Vinci a écrit "qui ne dénonce un crime le cautionne" , j’estime que voter est pire , ce n’est pas qu’accepter c’est encourager pour ne pas dire imposer le crime.
      Une question Yoananda ; pourquoi vous avez écris "démocratie", je ne comprend pas ce mot dans le contexte du sujet, vu que nous sommes en françocratie ou satanocratie !


    • 7 votes
      wendigo wendigo 12 juin 10:02

      @wendigo

       Je voulais écrire "framaçocratie" désolé pour cette dramatique erreur qui a pu laisser croire que la France avait encore une quelconque importance, fou que je suis.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juin 10:16

      @wendigo
      j’ai écris démocratie pour expliquer que ça n’en était pas. Tout comme religion (du latin religare) qui fait l’inverse de ce qu’il dit (selon ce que j’ai expliqué du moins).


    • 8 votes
      Sylvain Sylvain 12 juin 11:04

      @wendigo

      Ah le retour des grands idiots utiles qui se croient plus malin que tout le monde parcequ’au lieu de voter il passe leur dimanche chez eux.

      Vous inquiétez pas, la classe dominante qui profite de la mondialisation, elle est bien plus intelligente que vous , elle se déplacera toujours pour voter pour son candidat. 


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juin 11:28

      @Sylvain
      "Ah le retour des grands idiots utiles qui se croient plus malin que tout le monde parcequ’au lieu de voter il passe leur dimanche chez eux."

      Je vois que tu as tout bien rien compris.


    • 1 vote
      Sylvain Sylvain 12 juin 11:33

      @yoananda

      Mon message agressif ne faisait que répondre a Wendigo qui définissait les votants comme des "malades psychiatriques". 

      La realité est tout autre, on n’est revenu au temps de Louis Phillipe et du vote censitaire, les puissants et ceux qui ont réussit dans la société vont voté (25% environ des francais) et ont champs libre pour choisir le candidats qui répond le mieux à leurs intérêts...

      C’est tous sauf des gens à enfermer à l’asile, ils sont très intelligents et très forts, pendant que nous on les insulte sur la dissidence 2.0 ^^


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juin 11:37

      @Sylvain
      c’est parce que tu n’a probablement pas suivi la discussion (étalée sur plusieurs fils) qu’on a eu juste avant ...

      de plus la question de voter ou pas ne se résume pas "si tu ne votes pas tu laisse les puissants gouverner".


    • 4 votes
      Sylvain Sylvain 12 juin 11:43

      @yoananda

      de plus la question de voter ou pas ne se résume pas "si tu ne votes pas tu laisse les puissants gouverner".

      Quand tu ne votes jamais tu laisses les autres choisir a ta place, aprés tout depend de qui s’abstient. 

      Mais selon les premières enquêtes d’opinions, hier ce sont les jeunes et les pauvres qui ne se sont pas déplacés, ce qui veut dire que ce sont les riches et les vieux qui ont élu les députés français de 2017. 


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juin 11:53

      @Sylvain
      "Quand tu ne votes jamais tu laisses les autres choisir a ta place, aprés tout depend de qui s’abstient. "

      C’est bien ce que je dis : ça ne se résume pas à ça. C’est une vision de surface. Si tu examines le fonctionnement systémique du vote, tu aboutis à d’autres conclusions. Je ne suis pas ici pour te convaincre, juste pour te dire que tout le monde ne vois pas les choses de cette manière la smiley


    • 3 votes
      wendigo wendigo 12 juin 12:00

      @Sylvain
      Le principe de la folie, c’est de refaire inlassablement la même connerie et de, à chaque fois, penser que ça donnera un résultat différent.
      Ca fait 45 ans que vous votez comme des cons en vous disant systématiquement, "ce coup la c’est le bon, ce coup là c’est le bon.." 45 piges que vous faites la même connerie, ça ne te parle pas ? ha ben si, la preuve tu t’énerve quand on te fait toucher la chose et seule la vérité fâche ! Maintenant au lieu de te passer les nerfs sur moi, va plutôt devant ton miroir, tu pourra t’adresser au vrai fautif ou au moins celui d’entre eux qui t’es le plus cher !
      C’était quoi votre moteur électif, l’espoir ?? ben désolé de te le dire, l’espoir ne fait pas vivre dans le cas présent, c’est Andréa Japp qui a raison "l’espoir est le pire poison de l’esprit".

      Commence donc par rester poli, mon bonhomme utilise donc ton énergie à te rafraîchir le neurone et ouvrir les yeux !


    • 2 votes
      wendigo wendigo 12 juin 12:07

      @yoananda
      de plus la question de voter ou pas ne se résume pas "si tu ne votes pas tu laisse les puissants gouverner".

      ...

      Non en effet, puisque dans le cas présent c’est si tu vote tu laisse les puissants gouverner. Mais avec une abstention majoritaire à plus de 51% (je dirais à 61% vu comme ils trafiquent les chiffre autant mettre une grosse marge), au bout de trois scrutins, on foutait la table parterre et là on pouvait relancer le jeu ... mais bon, les grands génies pensent qu’en votant ils changeront le monde ... enfin oui, si sur le coup , ils l’ont bien changé, définitivement !
      Je comprend pourquoi le grand Brassens n’avait pas enregistré lui même cette chanson, il avait certainement des doutes :

      https://www.youtube.com/watch?v=pe3e8l-YCOk


    • 1 vote
      Sylvain Sylvain 12 juin 12:09

      @wendigo

      Ah ce beau nihilisme, a partir de la toute discussion est inutile. 

      Petite précision quand même pour conclure, pendant que ta seule action politique consiste a chialer sur les commentaires de la dissidence du net, certains vont voter, non pas par "espoir" mais pour préserver leur position dominante dans la société.

      Je le sais très bien car c’est le cas d’une trés grande partie de mon entourage qui vote tous Macron (je suis d’un milieu classe moyenne supérieur) ce qui m’a permis de comprendre bien avant les élections que Macron avait toute ses chances, contrairement a beaucoup ici persuadés que Macron était une bulle qui exploserait et qui se foutait ouvertement de ma gueule...


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juin 12:21

      @Sylvain
      "Macron était une bulle"

      Je l’ai cru moi aussi au tout début car je l’ai perçu (le Macron) à travers des analyses dissido-centrées. Puis je l’ai vu répondre à des journalistes et leur claquer la gueule, et la, j’ai commencé à avoir des doutes sur cette vision de baudruche médiatique.

      Je me demande après coup dans quelle mesure cette arnaque a été entretenue par le système lui même pour calmer les peurs : "ne vous inquiétez pas de Macron, ce n’est qu’un bouffon", la dissidence elle même cherchant à se rassurer.

      Mais finalement, Macron à su jouer les enjôleurs. Les critiques se sont concentrées sur un meeting ennuyeux, sur "penser printemps", sur le macron hurleur, et sur qq macronistes abrutis qui veautaient pour lui.

      Après coup, j’y vois plus un divorce social entre les gens "normaux" et les inquiets des dérives du système qui se montent le bourichon comme nous.

      Ha oui, ce putain de système, c’est une belle saloperie, on se demande bien comment il peut tenir encore debout : mais il marche !

      Malgré qu’il mette au pouvoir les plus salopard, qu’il ensorcelle les pauvres et les dominés, qu’il détruise le planète, dénature et désacralise tout ce qu’il touche : il marche.

      Et Macron aussi.

      Comme quoi la dissidence secrète aussi ses propres illusions. Ce qui évoque Matrix : Neo n’est qu’un autre système de contrôle, plus subtil ... la liberté est encore au delà smiley


    • 2 votes
      wendigo wendigo 12 juin 12:35

      @Sylvain

      Ha mais je ne vois pas de quoi discuter, je vous ai dis ce que je pensais, ça aussi ça vous a échappé ? J’ai autre chose à foutre de ma journée que faire l’éloge de la folie.


    • 2 votes
      Zatara Zatara 12 juin 12:52

      @Sylvain
      s’il fallait caricaturer (pour aller à l’essentiel), Macron ne se fait pas tant élire sur le seul vote d’une classe en particulier (les chiffres le montrent à fortiori), mais plutôt grâce à la formidable machine à benêt que sont la télévision, et les journaux..... et internet : l’immonde.fr ; libé.fr ; etc,etc


    • 2 votes
      Zatara Zatara 12 juin 12:54

      @Sylvain
      ... et deuxio, j’ai remarqué que tu as cette manie de faire de Macron et de son équipe les seuls vrai acteurs de sa victoire, en leurs attribuant tout le crédit... Pour ma part, le côté dégagiste, initiant une dynamique dés les primaires, joue plus encore.....


    • vote
      Sylvain Sylvain 12 juin 13:02

      @Zatara

      "s’il fallait caricaturer (pour aller à l’essentiel), Macron ne se fait pas tant élire sur le seul vote d’une classe en particulier (les chiffres le montrent à fortiori),"

      C’est schématisé et je vous rejoint sur le fait qu’il ne faut pas négliger l’impact des journaux et de la TV sur sa performance... 

      Mais dans les grandes ligne, si on analyse les résultats du premier tour de la présidentielle (qui est le seul vrais marqueur car peu d’abstention et offres proposés très diversifiés) on remarque que le vote Macron correspond quand même très fortement (mais certes pas exclusivement) à des catégories très identifiables de la population. 


    • 2 votes
      yoananda yoananda 12 juin 13:16

      @Sylvain
      ben c’est simple : impossible de voter pour le PS après Hollande. Impossible de voter pour Fillon et la droite la plus bête du monde. Impossible de voter pour le méchant FN. Impossible de voter pour le rouge Merluchon qui veut tout casser. Impossible de voter pour les micro-partis.

      Il reste qui ?


    • 1 vote
      Zatara Zatara 12 juin 13:23

      @yoananda
      en effet, y’avait de quoi brouter l’esprit serein dans le pâturage Macron, à défaut de connaitre son programme.... allez encore un mois et on va se fendre la gueule.....


    • 1 vote
      Zatara Zatara 12 juin 13:25

      @Sylvain
      on remarque que le vote Macron correspond quand même très fortement

      absolument pas, plutôt des tendances, et ce n’est pas en le mettant en gras que ça changera quoi que ce soit  smiley


    • vote
      Sylvain Sylvain 12 juin 13:38

      @Zatara

      Tout dépend de ce que vous attendez par "tendance", quand un score passe quasiment du simple au double selon son niveau de revenu ou selon son statut professionnel, est-ce qu’on peut encore parler de tendance ? 

      Mais je reconnais aussi que Macron n’est pas une "niche" électoral comme peut l’être Fillon ou Lepen, et c’est principalement du a son positionnement centriste et a une bienveillance médiatique à son égard. 


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juin 13:45

      @Sylvain
      "est-ce qu’on peut encore parler de tendance ? "

      on parle de corrélation. Le vote est corrélé au statut social, à la structure familiale, à la présence de mosquée dans les parages, à l’age, au sexe, à l’ethnie, au QI, et d’autres choses encore (mais de plus en plus négligeable).

      C’est pour ça qu’on peut observer des "doublements" sur certain axes. Mais on n’aura jamais 100% d’une classe qui vote pour un candidat car il y a d’autres corrélations : les femmes voteront différent des hommes au sein d’une même classe, les urbains voteront différemment des ruraux, etc...

      Mais si on prends population par population, je pense (il faudrait vérifier) qu’on prévoir, non pas les votes individuels, mais les pourcentages de votes (cf la loi des grands nombres).

      "c’est principalement du a son positionnement centriste"

      C’est normal, notre système électoral favorise mathématiquement le centre.


    • 3 votes
      wendigo wendigo 12 juin 14:06

      @Zatara
      allez encore un mois et on va se fendre la gueule.....

      .....

       Au sens figuré, pour le sens propre attendons la rentrée, m’est avis que ça va devenir sportif.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 12 juin 16:09

      @Sylvain
      La realité est tout autre, on n’est revenu au temps de Louis Phillipe et du vote censitaire, les puissants et ceux qui ont réussit dans la société vont voté (25% environ des francais) et ont champs libre pour choisir le candidats qui répond le mieux à leurs intérêts...

      Aux législatives, c’est 11% des français qui ont "choisi" Macron...

      http://www.francetvinfo.fr/elections/legislatives/infographie-si-la-france-etait-une-commune-de-100-electeurs-moins-de-11-francais-auraient-vote-en-marche_2233097.html


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 12 juin 16:30

      @Zatara
      J’étais tombé sur cet article et il ne m’a pas paru pertinent puisque sont comptabilisés les Français qui n’ont pas le droit de vote (dont les mineurs). 

      Sinon ,si on compte la quantité de Français en capacité de voter légalement ( donc en incluant les non inscrit , les inscrits qui se sont abstenus , qui ont voté blanc ou nul ) , on en arrive à peu près à 13 % à ces législatives. Bon ,on ne va pas faire un plat pour 1 ou 2 % , mais ce qui est extraordinaire ,c’est que ces 13 % vont s’exprimer à l’assemblée par plus de 70 % des sièges ...   smiley

       smiley


    • vote
      Sylvain Sylvain 12 juin 16:30

      @Zatara

      "Aux législatives, c’est 11% des français qui ont "choisi" Macron..."

      Il fait 15 % des inscrits, compter les enfants, les étrangers et les non-inscrits dans le résultat c’est un sophisme.

      Aprés oui mes 25 % sont approximatif, on peut par exemple rajouter au 15% de Macron, les 10 % qui ont voté LR-UDI qui rentre parfaitement dans cette case. 


    • 3 votes
      Zatara Zatara 12 juin 16:38

      @maQiavel
      Bon ,on ne va pas faire un plat pour 1 ou 2 % , mais ce qui est extraordinaire ,c’est que ces 13 % vont s’exprimer à l’assemblée par plus de 70 % des sièges ...

      vote censitaire par le bas.....grandiose


    • 2 votes
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 juin 09:22

      Pour finir, j’ai apprécié ; suite à l’insistance de La Mallherbe Apolline qui lui reprochait de tenir des propos trop durs pour son électorat :
      question
      allez-vous appeler à voter pour un candidat au second tour ?

      réponse :
      certainement pas madame !

      la messe est dite

      Apolline aurait du poser à HENRI GUAINO, la question suivante, qui aurait été ô combien plus pertinente :

      Où nous mène Macron, avec son assemblée de godillots, plus que probable ?

      CQFD


      • 5 votes
        fred fred 12 juin 09:23

        Avec à peine plus de 13% des voix des électeurs, la "Macronite" s’installe dans la durée pour "PLUMER" le gentil peuple de france !


        • 11 votes
          maQiavel maQiavel 12 juin 09:36

          Sacrilège en  »démocratie « que de taper sur l’électorat (sauf quand il vote FN évidemment). Il va se faire lyncher mais il s’en fiche, il en a sans doute finit avec le merdier électoraliste.

          Alors oui, il rejette sur les autres ses propres erreurs et insuffisances par frustration de la défaite mais a-t-il tort sur le fond ? Parce que ce qu’il dit des électeurs de la circonscription pour laquelle il briguait un mandat est généralisable à l’échelle nationale (voir au-delà). Ce ne sont pas tant les électeurs, qui par nature, poseraient problème, mais le système médiatico-électoraliste –politicien qui produit des masses manipulable par les effets marketing. Et je n’inclus pas les personnes qui votent (ou qui ne votent pas) en conscience, par intérêt ou pour d’autres critères sur lesquels ils ont réellement réfléchit.

          Dans tous les cas, c’est très bien, l’empereur –Dieu aura plus de 70 % des siège à l’assemblée (pendant « Russie unie », le parti du grand dictateur Poutine n’a que 53 % des sièges à la Douma, ceci dit en passant), il va pouvoir mener sa politique sans encombre pour nous mener là ou il en a envie. Et au moment ou on arrivera à cet endroit, il n’auront lui et les tauliers qui l’ont promu, aucune excuse. Et là , ça risque de lui faire le même effet qu’à Cendrillon aux douze coups de minuit. Pour l’instant, c’est la phase Bibbity Bobbity Boo. smiley


          • vote
            guepe guepe 12 juin 10:36

            @maQiavel

            Mais c’est juste la bataille de Crète de 41 qui recommence pour la droite smiley Et vu leur attitudes , ils l’ont bien mérité. Et alors si le peuple est con ? Ca mérite qu’on impose ses idées ? C’est ce meme mépris qui caractérise les dictatures et, comme le peuple est con, on finit ensuite pas glisser par "l’Homme nouveau".

            Mais quand est ce que ces droitards vont se remettre en question ? Il se demande pourquoi il n’arrive pas à la convaincre ? Cette guenot a peut etre oublié son role de conseiller spécial de Sarko pendant 5 ans. Déjà la dernière fois, c’était la Dame Pipi (pensez au patronyme) de Sarko qui se plaignait des moutons.... A croire qu’ils sont tous étaient inutiles durant leur passage. Non je crois que ces gens là méritent les scores qu’ils font et que leurs responsabilités est plus grande que celle du peuple.

            les gens ne sont pas "cons", ils raisonnent simplement de façon différente et ont autre chose à foutre que de passer des heures à lire des programmes. On pourrait aussi parler de ces programmes, qui sont tous des blagues d’un parti à un autre.


          • vote
            maQiavel maQiavel 12 juin 11:07

            @guepe

            Ecoute, sur la nécessaire remise en question de ceux qui briguent des mandats (et pas que les droitards) et ne sont pas élus, je suis fondamentalement d’accord avec toi ( et oui , il a bien été avec Sarko donc de mon point de vue , il mérite son score , d’autant plus qu’on peut se demander ce qu’il est allé foutre dans cette circonscription de bobo et de bourge catho , qu’est ce qu’il espérait ? ) , donc je vais passer ce point.

            Mais dire ça n’exonère pas non plus les masses de leurs responsabilités. Moi je ne suis pas d’accord avec cette mode du bon peuple dont on ne peut jamais désigner la responsabilité sous peine de se faire anathématiser. On peut mépriser les élites mais pas le peuple ? Quelle est cette logique ? Le peuple a toujours raison ? Ce sont des conneries de démagogues. 

            Moi je considère d’ailleurs que le système électoraliste actuel ne crée que des masses, pas un peuple ( dans le sens politique du terme , le « démos »). Et le propre des masses est d’être réceptif aux stimuli médiatiques des émotions, des passions et des affects des différents démagogues. Les masses ne raisonnent pas, elles répondent à des impulsions. Si on s’interdit de faire la critique de cet aspect ochlocratique de nos régimes représentatifs, on ferme les yeux sciemment sur un gros problème structurel.

            Je parle bien évidemment de tendance, je ne dis pas que tous les électeurs entrent dans cette configuration, bien entendu que certains décident en âme et conscience mais les poissons volants ne sont pas la majorité du genre. Est-ce que les électeurs sont des cons ? Bien entendu. 

             -ils raisonnent simplement de façon différente et ont autre chose à foutre que de passer des heures à lire des programmes.

            ------> Oui, un peu comme les poissons rouge. smiley

            Et d’ailleurs , je trouve que le système merdiatique nous le rend bien , ils nous traitent comme des poissons rouges et ils ont raison , je déteste la classe éditorialiste mais je dois admettre que les Barbier et consort ont bien compris à qui ils avaient affaire. 

            La remise en question des ceux qui brigent des mandats est une chose mais la notre également et c’est à mon sens le fond du problème. 


          • vote
            guepe guepe 12 juin 13:02

            @maQiavel

            Je te rejoins, c’est simplement que j’en ai marre de ces politiques qui se plaignent à outrance mais qui ne se remettent jamais en question. Onn dirait des gamins qui ont une mauvaise note et qui se plaignent que le prof est méchant ou les questions trop difficiles.

            Juste un bémol : je suis pas d’accord non plus avec les poissons rouges. Je connais des macronistes et ce ne sont pas des cons mais une autre vision des choses. On peut tout à fait etre un pro européen sans etre con, il y a des gens qui pensent réellement que c’est en se tournant vers l’Europe que les choses iraient mieux, quitte à laisser une partie de leur souveraineté. Et ce n’est pas de l’esclavage, on ne dit pas que les Bavarois et les Saxons sont devenues des esclaves de l’Allemagne après l’unification allemande.

            D’ailleurs, 70% des jeunes sont pro européens.


          • vote
            yoananda yoananda 12 juin 13:14

            @guepe
            oui, j’ai déjà soulevé cette question de l’européïsme, mais ici, point de salut hors de la nation (ni la région, ni le continent ... ça semble être un axiome).

            "quitte à laisser une partie de leur souveraineté."

            En novlangue on dit "souveraineté partagée" ! lol

            Mais bon, je ne suis pas d’accord pour dire qu’il s’agit d’un abandon de souveraineté non plus : c’est un transfert. Quand on vote, on transfère une partie de notre souveraineté, et on n’en fait pas un drame (pour la plupart des gens du moins).

            "On peut tout à fait etre un pro européen sans etre con"

            Je dirais même qu’on peut être un nationaliste/patriote/souverainiste en étant un con ! lol

            Le fait est que l’européïsme est porté par les classes sociales supérieures, donc, les moins "cons" (mais les plus conformistes et influençables). Toujours est-il que du point de vue médiatique c’est plus facile de porter l’opinion de gens qui sont des créatifs, des producteurs, des gens qui sont éduqués, qui parlent bien, que des beaufs et des bouseux de la cambrousse qui voient d’un mauvais oeil le "machin européen". Je caricature bien sûr, mais c’est plus simple d’exprimer les tendances sociologiques par la caricature qu’un long discours aride et avec d’interminables nuances.


          • 1 vote
            Zatara Zatara 12 juin 13:21

            @guepe
            D’ailleurs, 70% des jeunes sont pro européens.

            ce qui n’empêche pas le FN d’être le premier parti chez les 18/25 ans...


          • vote
            yoananda yoananda 12 juin 13:34

            @Zatara
            "ce qui n’empêche pas le FN d’être le premier parti chez les 18/25 ans..."

            Je pense que c’est à cause des racailles importées. Mais peut-être que ces jeunes sont quand même européïste aussi dans le fond : d’ailleurs, si tu écoutes Conversano par exemple, c’est un européïste ...

            D’ou l’échec monumental du FN qui n’a rien compris à la demande de son socle électoral à mon avis (intuitif, je n’ai pas d’élément pour le prouver).


          • vote
            Sylvain Sylvain 12 juin 13:41

            @Zatara
            "ce qui n’empêche pas le FN d’être le premier parti chez les 18/25 ans..."


            Au premier tour des présidentielles, le FN n’a fait "que" 21 % chez les 18/24, c’est Melenchon qui rafle les jeunes avec 30 %. 

            Et je rejoint Yoananda, je pense pas que c’est l’Europe qui fait que ces jeunes vote FN. Il y en a evidemment, mais c’est pas la principale raison. 

          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 12 juin 13:49

            @guepe

            -Je te rejoins, c’est simplement que j’en ai marre de ces politiques qui se plaignent à outrance mais qui ne se remettent jamais en question.

            ------>Et je te comprends, d’autant plus que dans le cas de Gaino , ces électeurs à vomir il en a très bien profité à une époque , même si je pense qu’il y’a une part de vérité dans ce qu’il dit , c’est trop facile de les insulter une fois qu’on ne parvient plus à en tirer profit.

            Concernant les macronistes, je ne dis pas que tous les macronistes sont des poissons rouges, ce serait absurde de dire ça. Personnellement, je n’ai rien contre les personnes des classes supérieures ou des classes moyennes supérieures qui sont des électeurs de son mouvement, tant qu’ils votent en conscience et en raison pour leurs intérêts de classe, c’est le jeu. Mais on ne peut pas réduire l’électorat de Macron à ces gens là et je suis désolé mais il y’a un certain nombre de poisson rouge qui a voté parce les médias ont dit qu’il incarne le changement et le « renouveau », parce qu’il est jeune et beau , parce que Jupiter et pour toutes les raisons marketing qui font qu’une ménagère de moins de 50 ans choisisse un produit de lessive plutôt qu’un autre. Je connais moi aussi des macronistes qui sont dans cette configuration.

            Mais ce n’est pas une question de macroniste , les poissons rouges on en trouve dans tous les électorat , y compris chez ceux du FN , de FI ou d’autres partis. Ce ne sont pas les poissons rouges le problème, c’est à mon sens le système médiatio-électoraliste qui l’est. Et nous tous en tant que corps électoral, en ce sens nous sommes responsables collectivement.

            Ce qui me dérange, c’est que lorsqu’on dit ça , on se retrouve avec des défenseurs du bon peuple pour nous expliquer que nous ne sommes pas responsables , qu’il ne faut absolument pas critiquer le peuple mais les méchantes élites , ça aussi c’est trop facile. smiley

            -Et ce n’est pas de l’esclavage

            ------> La perte de souveraineté pour un corps politique est une servitude par définition puisque la souveraineté est la liberté de décider pour ce corps politique, en la perdant, il laisse cette liberté à d’autres, on peut tourner ça dans tous les sens qu’on veut. Les Bavarois et les Saxons se sont intégrés à un nouveau corps politique lors de l’unification Allemande, un corps politique qui a fait peuple. A quel corps politique on s’intègre, nous autres, sachant qu’il n’y a pas de peuples Européens. La réalité est qu’on accepte la domination du patronat allemand et des commissaires de Bruxelles. On peut trouver que c’est une bonne chose, en effet. Mais c’est une servitude.

            Sinon, « pro-Européen », ça ne veut rien dire, dans ce genre de sondage on peut faire dire tout et n’importe quoi. Par exemple, si on examine cette question chez les sympathisants de FI, on pourrait dire qu’ils sont tout aussi pro-européen ( en ce sens qu’ils sont en faveur du principe d’une Europe sociale et démocratique ) qu’anti-européen ( en ce sens qu’ils sont hostile à l’UE telle qu’elle se présente aujourd’hui ). On pourrait même faire de moi un pro européen selon la tournure de la question. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès