• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Fusion entre le virtuel et le réel, l’avenir de l’industrie est écrit en ce (...)

Fusion entre le virtuel et le réel, l’avenir de l’industrie est écrit en ce moment en France...

Dassault Systèmes signe avec Boeing "le contrat le plus important de son histoire"

 

 

"Boeing va élargir le déploiement des produits développés par Dassault Systèmes", a annoncé le français dans un communiqué, confirmant des informations publiées par Le Figaro, qui estimait le montant du contrat à 1 milliard de dollars (environ 860 millions d'euros).

 

Contacté par l'AFP, Dassault Systèmes n'a pas souhaité préciser de montant mais a confirmé qu'il s'agissait bien du contrat "le plus important de son histoire".

 

Le contrat concerne le logiciel "3DEXPERIENCE", qui sera utilisé par Boeing pour le développement de ses avions commerciaux comme de ses appareils militaires et spatiaux.

 

Dassault Systèmes, qui a parallèlement publié des résultats trimestriels marqués par une révision à la baisse de certains objectifs, explique que ce logiciel "va permettre à Boeing de renforcer la collaboration digitale de bout en bout dans les domaines de la conception, de l'ingénierie, de l'analyse, de la planification de la production et de l'exécution en atelier à tous les niveaux de l'entreprise".

 

Le logiciel vise à améliorer la productivité de l'entreprise en unifiant l'usage du numérique à tous les niveaux, de façon à standardiser le travail et, par exemple, repérer d'éventuel problèmes avant que la production ne soit lancée de façon effective.

 

"Cet outil numérique fournit les moyens de conception et de fabrication globaux qui nourriront le deuxième siècle de notre histoire", a assuré Ted Colbert, directeur des technologies informatiques chez Boeing.

 

Source : http://finance.orange.fr/actualite-eco/article/dassault-systemes-signe-avec-boeing-le-contrat-le-plus-important-de-son-histoire-CNT000000Lgqpd.html

Tags : 3D Industrie



Réagissez à l'article

5 réactions à cet article


  • 1 vote
    matthius matthius 28 juillet 21:52

    Dire que les logiciels privatifs proviennent souvent de piratages.
    En effet, la copie est identique à l’original en numérique.


    • 1 vote
      WakeUp 29 juillet 19:57

      @matthius
      Ce n’est pas le cas pour les softs de de conception et simulation numérique.

      Bien souvent les solutions libres et/ou gratuites n’arrivent pas à la cheville des logiciels propriétaires.

      La raison est relativement simple : pour concevoir un logiciel de CAO exploitable il faut des informaticiens et des mécaniciens de plusieurs domaines d’activité (aéronautique, énergie, etc.) qui travaillent de concert, en se basant sur des projets industriels réels. Contrairement à une quelconque version de Linux, où une "bande de geeks dans un garage" suffit (je caricature un peu).


    • vote
      matthius matthius 1er août 11:39

      Je n’ai pas indiqué que ce logiciel était une copie. Seulement, il faut bien partir d’une base de départ. Or ceux qui contrôlent les réseaux sociaux et ceux qui ont des liens avec les ESN savent ce qui est concurrentiel. Or tout système informatique est perméable. Ainsi, même un centre recherche, à partir du moment où on fait des recherches sur internet sur son poste, peut être volé.


    • vote
      pegase pegase 1er août 20:15

      @matthius

      Je n’ai pas indiqué que ce logiciel était une copie. Seulement, il faut bien partir d’une base de départ


      Il ne s’agit pas d’un simple logiciel, mais d’une suite complexe avec pour base leur logiciel phare Catia, incluant les plans de l’usine de fabrication d’un appareil, la chaine de montage nécessaire, le cahier des charges à respecter, les techniques à utiliser, inclus la formation et même le guidage en temps réel de l’opérateur sur la machine ...

      Je ne vois pas très bien où ils auraient pu aller piquer ça sur des développeurs amateurs et autres chercheurs free-lance ...


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 30 juillet 05:25

      Je n’oublie pas que Dassault est surtout un vendeur d’armes de guerre et de bombes ... Je n’oublie pas non plus Serge Dassault, un sale personnage milliardaire et sans doute, + corrompu que les Balkany !

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès